Matériels d'imprimerie : de l'impression sur bois avec une presse Kodak Versamark, c'est possible !

C'est ce que réalise une société italienne du secteur de l'ameublement...

Gruppo Frati est une société spécialisée dans la production de panneaux en bois massif, en MDF et en stratifié destinés à diverses applications d’ameublement. Depuis sa fondation en 1960 à Pomponesco (province de Mantoue) par Luigi FRATI, aujourd’hui encore président du groupe, l’entreprise a pris de l’ampleur. Elle exploite actuellement huit unités de production en Lombardie, dans le Frioul et en Toscane, emploie 700 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 380 millions d’euros en 2006. Sa clientèle provient de toute l’Europe ainsi que d’Amérique du Sud et d’Afrique du Sud.

La décision de Gruppo Frati d’investir dans du matériel KODAK d’impression numérique jet d’encre continu à haute vitesse a été motivée par son souci de la qualité et sa recherche constante d’innovation.

La filiale Bipan, principale unité de production de Gruppo Frati, est spécialisée dans la production et la finition de panneaux de revêtement de sol en bois. C’est à l’usine Astrid de Bipan, à Codriopo près d’Udine, que le projet a pris forme, car c’est là qu’est réalisée la finition des panneaux de sol commercialisés sous la marque BipanFlor. La chaîne de production se conforme aux critères de contrôle du projet Ecoquality en utilisant des matériaux assemblés en interne et en organisant la récupération des matières premières.

Le processus de finition consiste à appliquer par pression un papier décoratif imprégné sur les panneaux en fibre de bois, avant la pose d’un film de protection. Ainsi finis, les panneaux présentent l’aspect du parquet. La procédure comporte différentes étapes, dont l’impression rotative offset du papier. Dante FRATI, Directeur général de Bipan, assisté du Directeur de l’usine Remigio TAIARIOL et du Directeur de production Maurizio MACOR, cherchait depuis longtemps une solution d’impression numérique capable de rationaliser les procédures, de réduire les coûts et, surtout, de libérer une partie du temps occupé par les volumineuses commandes d’impression rotative offset. Les trois dirigeants avaient déjà identifié Kodak comme la seule entreprise dotée d’une solution d’impression numérique à haut rendement de qualité industrielle, mais ce n’est qu’à l’occasion de l’Ipex 2006 qu’ils ont réussi à convaincre le constructeur d’effectuer des tests d’impression sur bois. « Nous avions confectionné un prototype en interne à partir d’une imprimante jet d’encre de bureau et les résultats étaient concluants. Nous étions donc certains de pouvoir imprimer sur bois avec une imprimante industrielle », explique Maurizio MACOR.

 

kodakbois


Le système KODAK VERSAMARK DS9100 doté d’une tête d’impression 9 pouces apparaissait comme la solution idéale pour l’impression des panneaux BipanFlor de 20 cm. Seul bémol, ce système n’avait jusque-là servi qu’à l’impression sur papier et autres supports traditionnels. La demande de Gruppo Frati d’imprimer directement sur du bois soulevait donc de nombreux débats quant aux problèmes techniques posés. Mais l’intérêt de Kodak pour les nouvelles applications et la conviction des directeurs de Bipan aidant, Federico MARTELLA, Directeur des ventes de solutions d’impression jet d’encre de Kodak, a proposé une période d’essai dans l’intérêt mutuel des deux parties.

 

D’octobre à décembre 2006, le système d’impression KODAK VERSAMARK DS9100 a donc été mis à l’épreuve dans le but de relever les défis posés par cette nouvelle application, notamment en termes de gestion de l’encrage et de profilage des couleurs, la surface d’impression n’étant pas blanche. Une période d’intense activité pour les techniciens de Kodak, marquée par une étroite collaboration avec Maurizio MACOR, Directeur de production, qui a inlassablement procédé aux tests. « Nous voulions nous assurer de la qualité et de la viabilité économique du système », explique-t-il. En décembre, le système réussissait tous les tests et la vente était officialisée.

L’occasion de tester la réaction des clients s’est offerte peu après : en janvier 2007, Gruppo Frati a présenté ses nouveaux revêtements de sol lors du salon DOMOTEX de Hanovre. Les clients se sont montrés plus qu’enthousiastes, préférant ce nouveau type de revêtement à ses prédécesseurs, et les autres fournisseurs lui ont témoigné un vif intérêt. Dante FRATI attendait une confirmation. Ces réactions ont dépassé ses espérances.

L’impression numérique élimine certaines étapes du processus : l’impression sur papier, l’application du papier sur le panneau et la pose du film protecteur. Elle permet ainsi de réaliser des économies significatives, et offre en outre une souplesse d’impression exceptionnelle. « Auparavant, nous n’acceptions les demandes de motifs particuliers que si elles représentaient de gros volumes. Nous étions également obligés de restreindre la diversité des motifs en raison des limites propres à l’impression rotative offset », se souvient Dante FRATI. « Aujourd’hui, nous pouvons nous permettre de créer de nouveaux motifs en variant les teintes et les grains. Nous pouvons même réaliser des motifs fantaisie. »

Les phases d’expérimentation et de production clôturées, Remigio TAIARIOL attend impatiemment la fin du mois d’avril 2007, date à laquelle le transporteur mécanique et les systèmes de profilage des panneaux seront assemblés avec les quatre têtes d’impression du système KODAK VERSAMARK DS9100 dans leur configuration définitive. La prochaine étape consistera à mettre le système en production et à opérer la transition de l’impression traditionnelle à l’impression numérique des millions de mètres carrés de panneaux BipanFlor produits par l’usine Astrid.

Le système d’impression KODAK VERSAMARK DS9100 permet d’imprimer jusqu’à 150 mètres par minute à une résolution de 300 x 300 dpi. Le niveau de qualité est tel qu’il lui a permis de l’emporter sur les panneaux imprimés en offset puis laminés. La configuration mise en œuvre chez Gruppo Frati se compose de quatre têtes d’impression dédiées aux quatre couleurs de base, pilotées par le contrôleur système KODAK VERSAMARK CS400. Chaque tête renferme les composants électroniques et logiciels nécessaires à la régulation des pompes, soupapes et filtres contrôlant le flux d’encre.

Gruppo Frati a récemment déposé une demande de brevet portant sur l’adaptation du système d’impression KODAK VERSAMARK DS9100 à l’impression sur bois, ainsi que sur l’intégration du système de transport et de profilage. La société a également signé un accord de vente international avec Kodak.

La production de l’usine Astrid représente 1 % de la production de panneaux de différents formats fabriqués par Gruppo Frati. Dante FRATI espère voir ce pourcentage progresser rapidement suite à l’ouverture d’un marché jusqu’ici inexploité. Il peut désormais accepter des commandes de tous volumes et élargir sa clientèle actuelle, composée de distributeurs de produits de construction et de revêtements de sol en bois, d’organisateurs de salons et de prestigieux clients directs, aux clients privés.

Dante FRATI, Remigio TAIARIOL et Maurizio MACOR ont brillamment relevé le défi et songent déjà au prochain. D’autres innovations devraient donc voir le jour prochainement.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...