Fin de conflit chez JDC Imprimerie (77)

Le 23 Mai dernier, un accord est intervenu entre les différentes parties concernées, qui clôt un conflit qui durait depuis l'annonce de la liquidation de l'entreprise.

Au terme de l'accord signé entre les délégués de l'imprimerie JDC, le mandataire liquidateur de l'entreprise, les représentants de Quebecor World France, le vice-président de la région Île-de-France et la Filpac-CGT, les 156 salariés du site liquidé, cumulant plus de 3 ans d'ancienneté recevront une prime de 21000 euros et bénéficieront d'une cellule de reclassement créée à la charge de l'Etat.

Cette cellule sera financée par la Direction Départemantale du Travail. 

Les salariés licenciés créant leur propre entreprise recevront en outre une prime de 4000 euros, ceux acceptant un emploi moins bien rémunéré percevant une allocation temporaire dégressive pouvant atteindre jusqu'à 300 euros par mois.

En contrepartie de ces mesures, les anciens salariés de JDC Imprimerie se sont engagés à abandonner tous les recours entamés contre Quebecor devant le Tribunal de Commerce de Paris, ont promis de libérer le stock papier de l'entreprise au plus tard le 29 Mai et d'évacuer l'entreprise qu'ils occupaient au plus tard le 8 Juin.

A noter que l'ancien propriétaire de l'usine, le groupe Quebecor World, qui l'avait vendue il y a deux ans à Jean de Carvalho, s'est de son côté engagé à proposer des postes éventuellement vacants au sein de ses usines, en priorité aux anciens salariés de JDC Imprimerie.

 

jdc-imprimerie-77
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...