Une imprimerie bouleversée par l'arrivée d'un sorcier

Harry Potter n'a pas fini de faire parler de lui !

Les opérations d'impression du tome 7 des Aventures de Harry Potter ont débuté en Allemagne, sous haute surveillance, dans une imprimerie du groupe Bertelsmann.

Car c'est le groupe allemand qui a finalement remporté le marché d'impression de l'ouvrage et plus précisément la société GGP de Pössneck (Graphischer Grossbetriev Pössneck).

Une imprimerie qui est devenue depuis lors un véritable camp retranché, assez similaire dans l'esprit à l'atmosphère qui régnait à Poudlard lors des derniers méfaits de Celui dont on ne doit pas dire le Nom...

En dehors des traditionnels contrôles à l'entrée et à la sortie de l'atelier, les ouvriers dudit atelier, seraient obligés de travailler dans la pénombre afin de les empêcher de lire les planches en cours d'impression. De ce côté là, le commerce des lampes de poches devrait redevenir temporairement florissant à Pössneck.

Enfin, the last but not the least, il serait interdit aux salariés de participer à des paris concernant la conclusion de l'ouvrage sous peine de licenciement, certains employés de l'imprimerie chargée de la fabrication du tome 6 ayant arrondi leurs fins de mois de la sorte...

Avant le lancement officiel de l'ouvrage le 20 Juillet outre-Manche, les exemplaires devraient être stockés sous clés chez les libraires afin d'éviter les fuites.

Dans ce contexte, une chose semble être sûre : J.K. Rowling dispose désormais d'un savoir-faire parfaitement rôdé concernant le lancement de ses ouvrages.

Quant à l'imprimerie GGP, une structure de 1000 salariés "traitant" 105 000 tonnes de papier par an, rachetée par Bertelmann en 1990, ces mesures de sécurité particulières ne devraient finalement que lui rappeler d'anciens souvenirs.

Située en ex-Allemagne de l'Est, à la frontière avec la Tchéquie, l'entreprise spécialisée dans le livre noir et qui remonte à 1891, a longtemps imprimé pour le grand frère soviétique. A une époque et dans un contexte ou les mesures de sécurité autour de la chose imprimée étaient quasiment ramenées au rang du réflexe conditionné...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...