Papier : International Paper intègre la liste des entreprises les plus éthiques au monde

International Paper, un des leaders mondiaux des produits papetiers et d’emballage, a été désigné parmi les entreprises les plus éthiques du monde par Ethisphere Magazine.

Ethisphere Magazine est une publication américaine qui met en avant le lien entre éthique et profit.

International Paper a été choisi pour son excellence en matière d'éthique et de respect des règles, son apport pour faire progresser le discours sur les enjeux sociaux et éthiques et son engagement constructif au sein des pays où il intervient.

« Nous sommes très honorés d’être reconnus comme l’une des entreprises mondiales les plus éthiques », déclare John Faraci, Président directeur général d’International Paper. « Nous croyons profondément qu’il est nécessaire d’agir selon les normes éthiques les plus exigeantes et que cela se reflète dans la manière dont nous menons nos activités à travers le monde. Par nos efforts pour garantir le développement durable des forêts de la planète, par notre implication dans tous les pays où nous vivons et travaillons, jusqu’à l’engagement de nos employés et notre solide gouvernance d’entreprise, notre code éthique des affaires est au coeur de nos actions quotidiennes. »

Ethisphere Magazine fournit un éclairage approfondi sur la façon de gagner des parts de marché et d’établir des avantages compétitifs durables grâce à des pratiques éthiques et à une forte citoyenneté d’entreprise. Les rédacteurs du magazine ont sélectionné un peu moins de 100 entreprises sur plus de 5 000 passées au crible pendant six mois.

« Nous avons sélectionné, grâce à un processus rigoureux, des entreprises exceptionnellement impliquées dans leur secteur en matière d’éthique et de responsabilité sociale. Ces entreprises vont au-delà des simples déclarations d’intention sur le fait de mener leurs affaires éthiquement ; elles traduisent leur discours en actions concrètes », affirme Alex Brigham, rédacteur en chef d’Ethisphere Magazine.

Pour procéder à cette sélection, il a fallu passer en revue la gouvernance et les chartes éthiques des entreprises, les contentieux et les cas d’infractions règlementaires, évaluer les investissements en recherche et développement et les pratiques de développement durable, étudier les déclarations des dirigeants, des grands acteurs de l’industrie, des fournisseurs et des clients et suivre des groupes de consommateurs pour recueillir leurs commentaires et leurs notations.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...