Presse : le Groupe Tests va supprimer 41% de ses effectifs

Un plan de restructuration sans précédent vient d'être présenté en comité d'entreprise extraordinaire.

Décidément, le nouveau propriétaire du leader de la presse informatique fait la Une de l'actualité.

Il y a quelques jours, on apprenait que le groupe d'Alain Weill, la société Next Radio TV (NextradioTV  : RMC, BFM et BFM TV), allait procéder à une augmentation de capital par émission de nouveaux titres en bourse.  

Nous confirmons aujourd'hui, une information que nous dévoilions dans nos colonnes dès le 10 Mai dernier, à savoir la mise en place d'un vaste plan de restructuration du groupe Tests.

Ce plan, qui étonne par sa dureté, prévoit le cessation de certains titres comme 01 Réseaux et Décision Informatique, la vente d'autres, comme notre confrère Caractère et surtout la suppression de 163 postes sur les 400 que compte le groupe.

Si les postes de support sont la cible du nouveau président du groupe, ceux de journalistes devraient également être au centre de la réorganisation, les rédactions de Tests dénoçant le fait que le groupe ait décidé de sortir de la presse pour se lancer dans le "low cost".

Selon nos informations, ce plan devrait déboucher sur une centaine de licenciements secs, sachant que tous les journalistes désireux de faire jouer leur clause de cession ne l'on pas encore fait connaître.

Créé il y a 40 ans, le groupe Tests a réalisé un chiffre d'affaires 2006 de 71 millions d'euros (dont 12,5 millions d'euros en ligne) pour un bénéfice d'exploitation de 5 millions d'euros.

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...