La CGT bloque la parution des quotidiens nationaux

De quoi doper l'audience de leurs sites internet respectifs...

Ce mercredi, les fidèles lecteurs de quotidiens nationaux ne trouveront pas leur journal favori en kiosque.

Ce, du fait d'un mouvement de grève initié par la CGT et qui touche les imprimeries de presse et les circuits de distribution.

Ce mouvement aurait été lancé du fait de l'achoppement des négociations salariales en cours qui, selon la CGT, conduiraient à instaurer le principe d'une négociation salariale spécifique pour les sièges éditoriaux et pour les imprimeries.

Selon Yves Maisonneuve, de la CGLCE-CGT, les salariés de certaines catégories d'entreprises entreprises (AFP, Journal Officiel et Nouvelles messageries de la presse parisienne NMPP par exemple), ne seraient plus couvertes par ces accords collectifs, mais uniquement par des accords d'entreprises.

Une question se pose devant un tel mouvement : en s'en prenant directement aux lecteurs de la presse, les organisations syndicales ne risquent-elles pas de favoriser les technologies de diffusion de l'information concurrentes à celles qu'elles défendent, le papier, au profit de le-paper et du web ?


 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...