Pollution au toluène dans l'Essonne : l'imprimerie Hélio Corbeil apporte des précisions

A la suite de l'information parue dans nos colonnes concernant une polluton au toluène survenue à l'imprimerie Hélio Corbeil (91), le groupe Quebecor World France a souhaité apporter certaines précisions quant à cet évènement.

"Comme toute usine utilisant le processus héliogravure pour l'impression de magazines et de produits de "labeur", l'usine de Corbeil utilise comme solvant du toluène.

Ce solvant volatil est aspiré avec l'air ambiant de l'atelier et dirigé vers une installation de récupération destinée à séparer le solvant de l'air qui est rejeté à l'atmosphère ; le toluène récupéré, à plus de 95% de la quantité utilisée est revendu, les 5% residuels se trouvent dans les fibres de papier ou en rejets diffus dans l'air.

A la fin de l'année 2004, la société Hélio Corbeil a fait face à une difficulté technique majeure sur son installation de récupération de solvant, les vannes d'obturation, d'un diamètre de 80cm et d'un poids de plus de 100kg, perdant progressivement leur étanchéité.

Dès que le problème a été connu, et sans attendre une mise en demeure, la société Hélio Corbeil a mis en oeuvre un plan d'action visant à modifier l'installation existante, en trouvant de nouveaux dispositifs d'étanchéité ou en changeant de type de vannes. Au cours de l'année 2005, et malgré les difficultés liées à la mise en oeuvre d'un plan de restructuration important, quatre types de joint d'étanchéité et deux types de vannes ont été essayés.

Un type de vanne donnant satisfaction a pu être déterminé et six vannes de ce type, soit neuves, soit par modification de vannes existantes, ont été réalisées dans le cadre d'une fabrication spéciale demandant plus de deux mois de réalisation pour chaque vanne.

De façon permanente, la Préfecture de l'Essonne, la DRIRE, la Gendarmerie et le Procureur de la Républiqiue ont été tenus informés de l'état d'avancement de ce plan d'action.

L'installation est conforme aujourd'hui, comme le sont les caractéristiques de nos rejets atmosphériques.

Au cours de l'année 2006, sur le fondement de la déclaration de la société Hélio Corbeil Quebecor, rendu publique, l'association France Nature Environnement a déposé une plainte pour obtenir des dommages et intérêts.

Malgré l'invitation faite à cette association pour démontrer l'ampleur du plan d'action mis en oeuvre, jamais aucun représentant de FNE n'a daigné rencontré la direction de l'entreprise, évaluer les difficultés et le plan d'action mis en oeuvre et visiter le site.

Le groupe Quebecor World France le regrette sincèrement ; il tient à souligner son engagement permanent en matière d'environnement qui se concrétise, à Corbeil, par le label "IMPRIM'VERT" et un certificat ISO 14000 constamment renouvelé".

Plus d'articles sur les chaînes :

Essonne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise