Le 51e Cadrat d'Or récompense pour la première fois un imprimeur d'étiquettes

Après le livre, maintes fois primé, c'est au tour du secteur de l'emballage d'être mis en avant lors de ce concours prestigieux.

Parmi les 15 dossiers étudiés présentant des travaux très divers - livre d'art, plaquettes de luxe, magazines de prestige - c'est donc celui d'un imprimeur d'étiquettes de Libourne, l'imprimerie GIP, qui vient d'être primé. 

Ce pour 5 étiquettes de vins et de spiritueux vraiment exceptionnelles, tant du fait de leur complexité technique mélant toutes sortes de technologies d'impression (offset, sérigraphie, gaufrage, dorure...) que d'une réalisation quasiment parfaite.

cadratdor51_400


Contacté par téléphone, l'imprimeur, très heureux, s'est
empressé d'aller partager sa joie avec le personnel de l'imprimerie. 

 

Vitrine de l'excellence technique et esthétique des métiers des industries graphiques depuis 1956, le Cadrat d'Or démontre que, malgré les nombreuses mutations traversées par l'imprimerie au fil des ans, les valeurs de qualité, de maîtrise des savoir-faire spécifiques aux industriels imprimeurs sont des richesses qui se transmettent.

Organisé par la CCFI avec le soutien de l'Ecole Estienne, le concours du Cadrat d'Or est sponsorisé par des entreprises comme Burgo, Dalim, Flint groupe (BASF), Goss International, Heildelberg, Kodak, Matussière et Forest, Norske-Skog, PrintChain,, Screen France, Torraspapel et Xerox.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Gironde
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...