Matériels d'imprimerie : Polestar Colchester automatise son département prépresse avec des solutions Kodak

La priorité pour Tony LYNN, Directeur prépresse, consistait à réduire les manipulations manuelles des énormes quantités de données de page traitées par l’atelier chaque semaine : « J’ai laissé à Kodak le soin de nous concocter une solution sur mesure. »

Spécialiste de la production à haut rendement de magazines, Polestar Colchester produit 48 hebdomadaires, parmi lesquels des revues aussi variées que New Scientist, Now!, Farmers Weekly et The Lancet. Les éditeurs de ces différentes publications ont toutefois un point commun : l’obligation de livrer les kiosques et les abonnés dans les délais promis. Un objectif qui réclame une grande souplesse de la part de Polestar, comme l’explique Tony LYNN : « Le secteur de l’édition de magazines est plus dynamique et fluctuant que jamais. Les plannings sont de plus en plus serrés et les paginations finalisées de plus en plus tard dans le processus de production. Pour certaines publications, la pagination finale ne nous est pas communiquée avant 16 h le jour même du tirage. Dans ces conditions, une gestion efficace de nos propres processus est absolument indispensable. »

Colchester, qui réalise un chiffre d’affaires de 40 millions de livres, fait partie du groupe Polestar (375 millions de livres de chiffre d’affaires), l’un des principaux acteurs du marché européen de l’impression. Colchester emploie 470 personnes, opérationnelles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La société offre des services complets d’impression, reliure, adressage et routage, avec une circulation postale moyenne d’un million de plis par semaine. Le département prépresse occupe 18 personnes et exploite cinq systèmes de flux KODAK PRINERGY et deux serveurs logiciels KODAK INSITE : la plus importante installation PRINERGY au Royaume-Uni. Son parc de CTP se compose d’un système KODAK MAGNUS VLF et de trois KODAK TRENDSETTER VLF. Lors d’une semaine type, ce véritable arsenal est chargé de produire les 4 500 plaques nécessaires à l’alimentation des six rotatives offset de l’entreprise.

Polestar Colchester utilise le logiciel KODAK INSITE, un portail Web d’accès au système KODAK PRINERGY conçu pour rationaliser la soumission des tâches, leur suivi, ainsi que l’épreuvage et la validation du contenu à distance. L’entreprise compte aujourd’hui 340 clients pour lesquels le logiciel INSITE fait désormais partie intégrante du processus de production. Tony LYNN commente : « Nos clients sont de plus en plus nombreux à utiliser le logiciel INSITE, et ils en tirent de réels avantages. Comme les données sont stockées chez nous, certains utilisent même le système comme une sorte de bibliothèque en ligne. »

Tony LYNN a mis l’équipe des Services professionnels de Kodak au défi de lui prouver que l’automatisation à base de règles du logiciel KODAK PRINERGY offrirait suffisamment d’avantages au département prépresse de Polestar Colchester pour en justifier l’investissement. Suite à sa demande, un spécialiste du support produit des Services professionnels de Kodak a passé deux jours sur site à analyser les processus de production de Colchester et leurs besoins en termes d’automatisation. Une proposition détaillée a ensuite été élaborée, et le projet de mise à niveau vers une solution automatisée a pu commencer après approbation par Polestar.

L’option logicielle d’automatisation à base de règles permet d’automatiser les tâches répétitives de façon intelligente. Outre les fonctions d’automatisation sophistiquées fournies avec le module, il est possible de concevoir des solutions sur mesure au moyen de scripts personnalisés. Cette fonctionnalité fait d’ailleurs partie de la solution ouverte proposée par Kodak à Polestar Colchester, dont le flux automatisé devait intégrer les progiciels tiers utilisés pour le contrôle en amont.

Tony LYNN remarque encore un avantage : avec le savoir-faire de Kodak à sa disposition, il n’est pas nécessaire pour Polestar de renforcer ses effectifs dans des domaines non essentiels à son activité. « Les imprimeurs ont de temps à autre besoin des connaissances de spécialistes en informatique. Grâce aux Services professionnels de Kodak, nous avons accès à cette expertise technique sans devoir recruter nos propres programmeurs. »

Interventions de l’opérateur extrêmement réduites

Les fichiers entrant dans le flux de Polestar Colchester cheminent désormais automatiquement tout au long du processus de contrôle en amont. Cinq étapes auparavant accomplies manuellement par le personnel prépresse, comme le changement de nom en fonction de leur statut dans le système, peuvent désormais être exécutées automatiquement. Par le passé, ce processus complexe impliquait l’ajout de suffixes différents aux fichiers, puis leur modification après évaluation des fichiers par l’équipe du service clientèle de Colchester.

Aujourd’hui, les fichiers approuvés sont automatiquement dirigés vers la file des tâches prêtes pour l’imposition, tandis que les fichiers rejetés sont transférés dans un dossier distinct. Ce n’est qu’à ce stade qu’une intervention manuelle peut s’avérer nécessaire. « La solution KODAK rend les transferts manuels de données superflus », indique Tony LYNN. « Aujourd’hui, il nous suffit d’amorcer le processus et de laisser la tâche se gérer toute seule, avec la garantie d’un bon résultat puisqu’il n’y a pas de risque qu’un fichier atterrisse par mégarde dans la mauvaise tâche. Il arrive en revanche que le personnel commette des erreurs, avec des conséquences parfois coûteuses.

Tout moyen d’éliminer les erreurs humaines est donc une aubaine, et c’est précisément ce que nous ont offert les Services professionnels de Kodak. » Une autre facette de la solution, l’archivage automatique, fait gagner de nombreuses heures de main d’œuvre à Polestar. Lorsque les plaques d’une tâche ont été créées, cette information est automatiquement consignée. Le système PRINERGY vérifie la base de données et archive les fichiers après 12 jours. Il supprime également les fichiers du serveur RAID de Polestar.

Depuis la mise en place de ces outils d’automatisation des flux, la capacité de production de pages de Polestar a progressé de 20 à 25 %, sans ajout de postes opérateur ni de personnel.

Tony LYNN se dit ravi des résultats obtenus jusqu’ici : « La solution mise en œuvre m’a fait prendre conscience du formidable potentiel de l’automatisation, et cela augure bien pour l’avenir.

L’automatisation des impositions est le prochain projet sur ma liste. Kodak a bien compris que chaque entreprise possède ses spécificités. La possibilité de créer des solutions sur mesure constitue la réelle valeur ajoutée de ce service. » Le bilan est également positif au sein de Kodak. Eran MALKA, Directeur du groupe de support produit des systèmes et flux pour la région EAMER (Europe, Afrique, Moyen-Orient), conclut : « Le cas de Colchester montre bien que le savoir-faire de Kodak peut aider nos clients à améliorer l’efficacité de leurs processus et à réduire leurs coûts de production. La solution élaborée précisément pour ce client est une illustration concrète de la vision des solutions KODAK Unified Workflow. Après ce premier succès, nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec Polestar Colchester en leur permettant d’automatiser d’autres processus. »
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...