Dernière minute : Arquana met en vente Evry Rotatives (91)

C'est par un communiqué de presse que nous venons d'apprendre cette nouvelle.

S'il est une chose indéniable, c'est la rapidité d'action du nouvel actionnaire de référence du groupe d'imprimerie allemand Arquana, le très discret fonds d'investissement britannique Printec, fonds qui serait, selon les dires, contrôlé par des capitaux allemands.

Quelques semaines seulement après son arrivée, il vient en effet d'annoncer la mise en vente de son site français de Bondoufle, Evry Rotatives.

Cette imprimerie, rachetée en octobre 2005 à l'Imprimerie Nationale française, aura connu de profondes - et nécessaires - mutations sous la direction d'Arquana.

De 17 salariés, Evry Rotatives est ainsi passé à 81 personnes.

Arquana a en outre investi dans une nouvelle ligne de finition Recmi, afin de doper la productivité de sa rotative 64 pages KBA, avec au final un gain de près de 30% !

Las, les conditions de marché, repartir de pratiquement rien, la culture française du site dans un groupe purement allemand et son éloignement des autres unités du groupe (700 kms minimum) font qu'il semble aujourd'hui difficile à Arquana de conserver Evry Rotatives dans son périmètre.

1185887085

Ce d'autant plus que le groupe allemand souhaite regrouper ses différentes imprimeries au sein de pôles d'activité réalisant au minimum 50 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Dans ce contexte, les 13 millions d'euros de l'usine française poussent donc aujourd'hui Arquana à rechercher un repreneur ou un partenaire pour assurer l'avenir du site, ce, dans des conditions de marché tendues.

Récemment placée en procédure de sauvegarde, procédure qui permet de geler les créances tout en maintenant le management en place, Evry Rotatives se cherche donc un nouveau propriétaire.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Essonne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise