L'imprimerie Colordruck Pforzheim en cessation de paiement

Une semaine à peine après l'annonce de sa vente par le groupe allemand Arquana, l'imprimerie souabe est en cessation de paiement.

Mais que se passe t-il donc rééllement chez Arquana ?

Une semaine seulement après avoir été vendue à un mystérieux investisseur anonyme, son ancienne filiale Colordruck Pforzheim se déclare en cessation de paiement.

Cette vente, qui se rapproche finalement plus d'un lâchage que d'autre chose, n'a pas fini de laisser perplexe la communauté financière qui avait suivi avec curiosité, si ce n'est incrédulité,  la stratégie de croissance débridée d'Arquana, la filiale imprimerie d'Arques Industries AG ces deux dernières années.

Sur un secteur en pleine consolidation et confronté à une concurrence suicidaire, Arquana ambitionnait de faire partie du top 10 européen du secteur d'ici 2008, en rachetant des imprimeries en difficulté et en les restructurant.

Ce, jusqu'à ce qu'Arques Industries prenne du recul, cède ses parts dans Arquana à un mystérieux investisseur britannique qui depuis deux mois restructure à son tour la société en se débarrassant de filiales en difficulté comme l'imprimerie Evry Rotatives en France puis Colordruck Pforzheim en Allemagne (Forêt Noire).

Une question se pose désormais : y aura t-il d'autres ventes d'imprimeries de la part d'Arquana dans les semaines à venir ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...