Presse : Arnault croque Les Echos

Que n'a t-on pas entendu sur cette reprise désormais officielle.

C'est chose faite, le pape du luxe vient officiellement de signer le rachat du quotidien d'actualité économique français Les Echos, à son propriétaire britannique Pearson.

Le montant de la transaction s'élève à 240 millions d'euros.

Si certains s'offusquent de cette acquisition, arguant du fait qu'une entreprise majeure du CAC 40, LVMH, contrôle le premier quotidien économique du pays, le fait que le Figaro soit la propriété du propriétaire de Dassault semble lui passé dans les moeurs.

Si problème il y a aujourdhui, il semble plus résider dans le fait que LVMH possède bientôt les deux quotidiens français de l'économie, Les Echos mais également la Tribune.

Ce dernier titre, chroniquement déficitaire, serait en cours de cession, afin d'éviter tout problème relatif aux concentrations.

Dans un contexte tendu, la franche opposition de la rédaction des Echos à son nouveau patron, il semble que la suite des évènements pourrait être juridique, les organisations syndicales du  souhaitant interjeter appel de l'ordonnance de référé rendue le 5 novembre 2007.

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...