Bilan de compétences - définissez un projet réaliste (2/3)

Le bilan de compétences a pour objectif principal de vous donner une meilleure connaissance de vous-mêmes et de vous permettre ainsi de redéfinir votre projet professionnel.

Seconde partie de notre article sur le bilan de compétences.

Comment réaliser un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est réalisé en dehors du temps de travail dans un organisme agréé de votre choix. Sa prise en charge est assurée par le Fongecif  (ou tout autre Opacif dont dépend votre employeur) à condition que vous répondiez aux critères d’accès et que vous soyez à l’origine de la demande.

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez utiliser vos heures de DIF pour réaliser le bilan. L’aide individuelle à la formation « + DIF » de Pôle emploi peut compléter votre DIF afin de permettre le financement du bilan.

Dans le cas où c’est l’employeur qui est à l’origine du projet, les frais de bilan seront à sa charge dans le cadre du plan de formation.

Comment s’organise le bilan de compétences ?

Il s’organise généralement en une vingtaine d’heures de tests et de discussions avec un consultant sur une période comprise entre 3 semaines et 4 mois. L’objectif est de déterminer un secteur d’activité qui corresponde à la fois à vos compétences, à votre désir et à la réalité du marché du travail.

Le bilan se déroule en trois phases :

- une phase préliminaire au cours de laquelle on définit vos besoins ;

- une phase d’investigation qui doit permettre d’analyser vos motivations, d’identifier vos compétences et de déterminer vos possibilités d’évolution professionnelle ;

- une phase de conclusion qui établit un projet professionnel réaliste et cohérent et prévoit les étapes de sa mise en œuvre.

À la fin du bilan, un document de synthèse strictement confidentiel vous sera remis dans lequel vous trouverez les conclusions détaillées du bilan.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...