Les scop de la com en forme

Le 10 et 11 avril, se tenait, à Nantes, le congrès quadriennal de la Fédération des scop de la communication. Deux jours pour faire le bilan des quatre dernières années d’activité.

"Dans cette période doublement impactée par les difficultés économiques et par une forte évolution des supports d’information et de communication, les Scop de la communication, vues dans leur globalité, se portent plutôt bien avec une croissance quasi régulière de leur nombre" indique la Fédération.

Les Scop de la communication sont composées à ce jour de 55 agences de communication, 12 studios graphiques, 45 agences web-multimédia, 42 imprimeries, 40 producteurs audiovisuels, 15 éditeurs, 15 agences événementielles et 6 scop d’activités diverses. Ce sont 2 398 salariés répartis dans toute la France, pour un chiffre d’affaires estimé à 150 millions d’euros.

"Les résultats sont globalement meilleurs que prévus malgré le coût plus important du lancement de MadeInScop." MadeInScop est une plateforme commerciale mutualisée qui coordonne les sociétés coopératives et participatives afin de décharger le client de tout dialogue technique. "Cette plateforme, même si elle n’a pas encore convaincu la totalité des coopératives, donne une réalité à l’inter-coopération et à l’intelligence collective de notre réseau."

La centrale d’achat la Coopadev, qui permet d’améliorer des conditions d’achat des scop des industries graphiques, a amorcé un partenariat avec le Groupement des métiers de l’imprimerie (GMI), autre organisation professionnelle d’imprimeurs. Son développement doit optimiser encore plus, les conditions obtenues. La diversification des produits et prestations négociées et son ouverture à des scop de tous métiers a également débuté : comptabilité en ligne, fournitures de bureau, logiciel de gestion de la participation.

Peut-être la bonne stratégie face aux transformations actuels du marché.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...