Associée au nazisme une lessive est retirée de la vente

L’emballage d’un baril de lessive Ariel crée la polémique. En cause, l’inscription du nombre de lessives possibles : 88.

Cela se passe en Allemagne. La marque Ariel lance une opération commerciale proposant une poudre de lessive avec une nouvelle formule,  plus concentrée. Jusqu’ici tout va bien. A l'approche de la Coupe du Monde de foot, elle choisit de représenter le nouveau nombre de lessives comme le numéro de dossard sur un maillot aux couleurs allemandes.

Mais ces nouveaux barils arborant un gros 88 (83+5 lessives possible) posent un problème. Dans la sphère néo-nazie, 88 désigne le salut hitlérien. Le H étant la 8e lettre de l'alphabet, "HH" signifie "Heil Hitler".
Sur les réseaux sociaux, l’information s’est rapidement propagée, les internautes étant indignés par cette allusion nazie. 


lessive_ariel_twitter_400"peu gênant P & G" pour le twitteur allemand @koerperkirmes.

Un autre produit promotionnel est dans le collimateur. Le baril plus petit qui permet de faire 18 lessives. Suivant le même principe, 1 8 = A H = Adolf Hitler.

Et comme une mauvais blague, une autre inscription est pointée du doigt : la mention "nouvelle concentration" qui, dans ce contexte, évoque facilement les camps d’extermination de la Seconde Guerre mondiale.

Sur son compte Twitter, le groupe Procter and Gamble, distributeur de la marque, a réagi en déclarant : "Un NON catégorique à l’idéologie d’extrême droite : les barils avec l’inscription involontairement ambigüe 88 d’#Ariel ne sont plus livrés depuis lundi".

Désormais, un nouveau paquet de lessives circule sur internet, les internautes ayant repris le packaging et changé Ariel en "aryen".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...