Tailor Brands, le programme qui crée automatiquement les logos

Une startup américaine a créé un système informatique qui dessine automatiquement des logos. Il pourrait malheureusement changer les habitudes des chefs d'entreprises...

La société Tailor Brands, basée à New York City, a développé un algorithme qui dessinerait seul les logos et les outils de communication.

Fondée par trois jeunes professionnels, Tailor Brands prétend rendre accessible le design de qualité à toutes les entreprises, en ciblant les petites entreprises et les autoentrepreneurs, grâce à son prix, 50 dollars.

″Nous n’utilisons jamais de modèles prédéfinis et concevons chaque marque sur demande,″ affirme l'entreprise. 15 431 règles de conception et 5 432 structures stylistiques auraient été intégrées à ce programme.

Depuis septembre, la version bêta de cet outil de conception est en ligne. Et sur ce site, il est possible de tester, gratuitement, les propositions de logos dessinés à partir des informations fournies par l'utilisateur. Il faudra ensuite payer pour obtenir le logo au format vectoriel.

Comment ça marche ?

Pour créer son identité visuelle, l'utilisateur doit remplir un brief (en anglais). Il commence par résumer l'activité de sa marque, puis il donne un mot qui définit le style du visuel. Ensuite différents choix lui sont proposés pour affiner ses envies. Le brief se termine par une série de deux logos dont il faut indiquer sa préférence. D'après le site, ces "préférences sont soigneusement étudiées et utilisées pour recommander le style qui correspond le mieux à votre goût."

En se basant sur ces réponses, six designs sont proposés, qu'il est possible de personnaliser en changer la couleur par exemple.

Le test de GraphiLine

Pour juger de la pertinence de cet intriguant programme informatique qui prétend remplacer un graphiste professionnel, nous avons testé ce système avec "GraphiLine".

Lors du questionnaire, nous avons choisi, entre autres, une forme carrée. Voici le résultat :

Tailor Brands, en offrant un nouveau mode de fonctionnement, simple, rapide et bon marché, pourrait vraiment séduire les chefs des petites entreprises, au détriment des graphistes.

Et avec ce genre d'outils, de nombreux utilisateurs risquent de se retrouver avec un logo qui leur plaît, mais qui représente aussi très mal leur marque, car le programme se base pour beaucoup sur les préférences du client. Le conseil avisé d'un professionnel ne serait être remplacé par une machine.

De plus, le fait, dans cette version béta, de présenter des logos uniques gratuitement pourrait avoir un effet pervers sur l'outil car il est ainsi facile pour les utilisateurs de se servir de ce programme comme inspiration (et inspiration dans le meilleur des cas).

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...