Concours - Décore-moi un camion... et un sac

Voici un concours pas banal !

Les artistes vectoriels du monde entier sont invités à créer une illustration pour les bâches d'un poids-lourd.

Ce concours lancé par la société suisse Freitag. Freitag transforme les vieilles bâches de camions pour les recycler en sacs.

"Notre monde ne cesse de rétrécir et de s'uniformiser. Les petites entreprises qui n'ont qu'un seul camion se font de plus en plus rares, et nos matières premières, les bâches de camion, deviennent toujours plus similaires et monotones. Pour lutter contre ce phénomène, Freitag lance le Design a truck contest 2015," explique avec humour la société.

Voici deux sacs réalisés à partir de bâches (Crédit photo : Nadja Schmid, Linda Suter).

La surface de jeu pour les participants est constituée des deux bâches latérales de 40 m2 d'un camion.

Pas de thème imposé pour ce concours.

C'est l'effet visuel global du design sur le camion et l'effet que pourra produire la bâche sous forme de sac qui seront pris en compte.

Freitag conseille : "Par conséquent, tes chances de l'emporter augmenteront si tu joues avec les deux faces du camion et que tu ne conçois pas deux surfaces identiques. Nos stylistes pour sacs aiment tailler leurs pièces dans des bâches comportant de nombreuses surfaces, lignes ou symboles colorés."

Le jury, constitué d'"experts absolument subjectifs et incorruptibles" selon Freitag, désignera les 40 meilleurs designs parmi tous les projets conformes aux règlements. Puis, au mois de mai, les vainqueurs seront désignés démocratiquement via un vote en ligne.

La bâche lauréate sera ensuite montée sur un poids-lourd de l'entreprise suisse de transports Planzer et jouera pendant cinq ans son rôle de musée mobile et de plein air dans toute l'Europe.

L'auteur de cette bâche remportera également un chèque de 2 000 €. Le deuxième prix est un bon d'achat Freitag de 1 000 € et le troisième un de 500 €.

La date limite d'envoi du graphisme est fixée au 30 avril 2015.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...