Le CO des Jeux Olympiques devra choisir parmi 15 000 logos

Le logo créé par le graphiste Kenjiro Sano a été recalé pour cause de plagiat

Le premier logo sélectionné pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo avait été recalé en septembre dernier pour cause de plagiat.

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques 2020 qui se dérouleront a Tokyo a du pain sur la planche. Il devra en effet choisir un logo parmi les 14 599 propositions qui lui ont été envoyées.

Un travail titanesque qui n’aurait jamais eu lieu si le premier logo sélectionné, créé par le graphiste japonais Kenjiro Sano, n’avait pas été recalé en septembre dernier pour cause de plagiat après plusieurs semaines de polémique.

La plainte était venue du créateur du logo du Théâtre de Liège, en Belgique, qui avait estimé que le logo sélectionné pour les Jeux Olympiques ressemblait étrangement à son propre logo. Olivier Debie, le graphiste belge, avait donc accusé M. Sano d’avoir copié sa création. Si ce dernier avait fermement rejeté l’accusation, le comité d’organisation avait cependant décidé de renoncer à l’utilisation du logo.

Le comité d’organisation devra donc se montrer particulièrement scrupuleux dans le choix du nouveau logo. Celui-ci fait suite à un concours organisé par un comité de sélection composé notamment de designers et de graphistes.

« Il sera très difficile de choisir, mais nous pouvons garantir que le processus de sélection sera équitable, transparent, et satisfera chacun » a déclaré à l’AFP, Ryohei Miyata, président du comité de sélection des emblèmes de Tokyo 2020.

Le lauréat du concours recevra une récompense financière d’environ 7 400 euros et recevra une invitation officielle pour assister aux cérémonies d’ouverture des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...