Paquet de cigarettes neutre, quel est l'impact du packaging sur les fumeurs ?

Exit les graphismes des marques sur les paquets de cigarettes, les paquets neutres sont tous pareils.

Bye-bye le rouge Marlboro, le dromadaire Camel et les Lucky bleues, les paquets de cigarettes neutres envahissent peu à peu les étals des buralistes. Mais jusqu'à présent, les clients identifiaient principalement leurs cigarettes avec une couleur.

Les paquets de cigarettes neutres arrivent chez les buralistes remplaçant au fur et à mesure les paquets de cigarettes traditionnels. D’ici fin décembre, la totalité des cigarettes vendues légalement en France le sera dans des paquets neutres. Bye-bye le rouge Marlboro, le dromadaire Camel et tous les logos, couleurs et graphismes spécifiques à chaque marque.

Du Pantone 448 C pour les fumeurs

Selon un arrêté du 21 mars, les nouveaux emballages de paquets de cigarettes doivent être couverts de la couleur Pantone 448 C, finition mate (vert olive), avec deux tiers du paquet consacré aux avertissements sanitaires (photos de poumons noircis par le goudron et la nicotine, d’organes malades, de cancéreux, etc.).

Sur l’emballage en carton plat, pas de films spéciaux, de laminage, de gaufrage ou d’effets d’impression particuliers. Les noms des marques et leurs variantes doivent être imprimés dans un format, une typographie et une taille prescrits.

L’emballage neutre, standardisé a pour but de rendre les paquets de cigarettes moins attractifs, notamment pour les jeunes, considérés comme plus réceptifs à la publicité et au marketing.

Couleur Pantone 448 C, finition mate.

"Les gens identifient souvent leurs cigarettes avec une couleur".

Pour les buralistes, cette mesure représente un vrai casse-tête. "Tout va se ressembler", explique Guillaume Brillaud, buraliste chaussé de la Madeleine à Nantes. "La police choisie et la hauteur des caractères sont les mêmes pour toutes les marques. Ça va être compliqué à gérer pour nous. Et puis lorsque les gens achètent des cigarettes, ils demandent par exemple un Lucky bleu, un Gauloises rouge… ils identifient souvent leurs cigarettes avec une couleur".

Mais s’il trouve cette mesure excessive, Guillaume Brillaud reconnaît cependant l’impact du packaging sur le choix du consommateur : "vous êtes attirés par la marque, le graphisme... certains paquets marchent mieux chez les jeunes. Comme pour tout autre produit, les gens aiment bien se différencier à travers ce qu’ils achètent". Sa principale crainte : la hausse du marché parallèle et l’augmentation de la fiscalité liée aux pertes de recettes.

En Australie, le paquet neutre a été mis en place en 2012. Conjugué à une forte hausse du prix des paquets, il aurait permis de réduire considérablement le nombre de fumeurs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...