12 duos d'artistes se partagent un Caprice des dieux

Des artistes de tous horizons, typographes, graphistes, maquettistes, illustrateurs, ou encore dessinateurs, réinventent la célèbre boite oblongue Caprice des dieux pour fêter les 60 ans de la marque.

Le packaging de fromage continue sa révolution artistique. À l’instar de La Vache qui rit présente régulièrement des emballages collectors réalisés par différents artistes pour préparer le centenaire de la marque, Caprice des dieux a invité 12 duos d’artistes à revisiter son packaging pour fêter ses soixante ans.

Ce sont ainsi 60 packagings originaux de la célèbre boite oblongue Caprice des dieux qui ont été imaginés par des artistes de tous horizons ; graphisme, street art, tatouage, bande dessinée, flat design, typographie, collage, pointillisme, etc.

On y retrouve par exemple le travail de l’agence graphique Irokkoi qui a collaboré avec la graphiste néerlandaise Catherine Henze, le collectif From Paris, ou encore les illustrateurs parisiens Tom Haugomat et Bruno Mangyoku.

De l’art pour tous !

Ces éditions limitées sont proposées en magasin depuis le mois de septembre. Une manière de promouvoir la marque tout en rendant accessible au plus grand nombre le travail d’artistes contemporains.

Coordonnée par l’agence Marcel, l’opération se décline également sur le compte Instagram de Caprice des dieux avec une mosaïque d’images mettant en avant le travail des artistes.

Créé en 1956 par Jean-Noël Bongrain dans sa fromagerie familiale d’Illoud en Haute-Marne, le fromage Caprice des dieux a été distribué dans près de 150 pays, dont bien sûr la France qui reste le premier marché avec 73 % des ventes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...