Une nouvelle identité pour Danone

Danone revisite son logo et lance une nouvelle signature.

Le
© Danone

Danone a dévoilé, le 22 juin, un nouveau logo et une nouvelle signature d'entreprise "One Planet. One Health" (Une seule planète, une seule santé).

L'ancien logo, la silhouette du visage d'un petit garçon regardant à gauche vers une étoile, incarne la marque le groupe d'agroalimentaire français depuis 1994. Et l'ancien slogan, depuis 2006, était : "Apporter la santé par l'alimentation au plus grand nombre".

"Plus d'humanité et d'optimisme"

Le nouveau logo montre le contour d'un visage de petit garçon tourné cette fois vers la droite. 

La nouvelle identité, conçue par l'agence publicitaire BETC, doit refléter la vision "selon laquelle notre santé et celle de la planète sont totalement interdépendantes", et être "porteuse de plus d'humanité et d'optimisme", d'après le groupe.

"En 1972, le premier PDG de Danone, Antoine Riboud, a déclaré : "Il n'y a qu'une seule terre. On ne vit qu'une seule fois". Ces mots sont à l'origine de l'ambition de Danone de construire un avenir plus sain pour notre planète et les générations à venir." 

Le groupe français poursuit : "'One Planet. One Health' est un appel à tous les consommateurs et à tous les acteurs de l'alimentation à rejoindre la Révolution de l'Alimentation, un mouvement visant à favoriser des habitudes de consommation plus saines et plus durables. (…) Le logo revisité et la signature 'One Planet. One Health' expriment l'ambition de Danone de reconnecter les consommateurs à leur alimentation." 

La nouvelle identité de marque sera déployée à partir du vendredi 7 juillet 2017 et commencera à être endossée par les marques de Danone dès 2018.

Mais dont vient le nom de marque Danone ?

Pour la petite histoire, le nom Danone vient de Danon, qui en catalan signifie "petit Daniel". Le petit Daniel est le surnom du fils d'Isaac Carasso, espagnol qui se lance en 1919 dans la production de yaourts. Un nom propre ne pouvant être un nom de marque, le fondateur ajoute alors un "e".

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Legrand Marie-do 2 mois
Les créatifs (créatifs ????) n'ont pas souffert de méningite, il me semble, par contre la note de l'agence aura été, elle, bien réelle pour un travail fictif... Nul ! Une honte pour les graphistes et surtout leur employeur !
Warlop Dominik 2 mois
Je partage le commentaire de Marie-Do, une honte pour notre métier. Perso, je cherche encore ou est la créativité et l'originalité. Le pire est que des milliers d'euros sont dépensés pour ça ??? Le simple retournement d'une image pour le coup encore plus kitch et hasbeen, et un travail de typo...inexistant. Je me demande encore sur quoi repose exactement la soi-disante expérience et renommée de certaines agences qui pondent des horreurs pareilles. N'en voulons pas au client qui pense toujours savoir mieux que nous, notre boulot est, justement, de le lui expliquer. Ce résultat est un échec en ce sens, et à tout point de vu.

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO