Un groupe de rock, 567 imprimantes et beaucoup de papiers

Sponsorisé par un papetier, le clip étonnant d'un groupe de rock est bien parti pour battre des records de vues sur YouTube.

Le

Le groupe de rock américain Ok Go est connu pour ses clips délirants. Son clip vidéo de 2010 de This Too Shall Pass qui présente une machine de Rube Goldberg (un enchaînement complexe d'actions autonomes), cumule plus de 58 millions de vues sur YouTube. Et son dernier clip va sûrement battre ce record : en cinq jours, la nouvelle vidéo comptabilise déjà plus de cinq millions de vues !

Pour le titre Obsession, le groupe de musique a réalisé encore une vidéo extravagante : les musiciens évoluent dans un décor formé par 567 imprimantes noires placées les unes sur les autres dont les feuilles de papier qui en sortent créent un tableau animé.
Filmés principalement en stop-motion, les quatre membres du groupe du rock jouent et dansent avec les photos et les motifs graphiques de ce mur de papiers qui tombe peu à peu au sol.

Le clip musical sponsorisé par Double A 

Réalisé par le chanteur du groupe Damian Kulash Jr. et le réalisateur japonais Yusuke Tanaka, ce clip musical a été sponsorisé par le papetier thaïlandais Double A.

"Cette collaboration entre Double A et Ok Go montre la nouvelle approche de Double A pour atteindre une nouvelle génération de groupes cibles. Il utilise l'attrait universel de la musique et la créativité audacieuse de Ok Go pour créer une image plus fraîche et amusante de la marque (…)", explique le papetier.

Deux ans de travail et de multiples compétences

Pour réaliser ce projet, deux ans de travail, deux semaines de répétition et cinq jours de tournage ont été nécessaires.

Il a fallu développer un programme pour contrôler les 567 imprimantes et la partie création artistique a mobilisé différents talents du monde entier : notamment les motifs graphiques à imprimer sur chaque morceau de papier Double A ont été réalisés par l'illustrateur australien Karan Singh et la chorégraphie des membres d'Ok Go a été confiée à la danseuse japonaise Mikiko.

Le papetier et Ok Go soulignent que les énormes piles de papier amoncelées au sol ont été recyclées et l'argent récupéré reversé à l'association de protection de l'environnement Greenpeace.

Aucune information sur la marque des imprimantes n'a été donnée...

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO