Mais à quoi sert donc l’ATEP

L’Association des Techniciens de l’Edition et de la Publicité (ATEP) nous est présentée par son président, Hervé Rouher.

Hervé Rouher, par ailleurs directeur de fabrication de Motorpresse France, présente l’association pour les lecteurs de GraphiLine.

Qu’est-ce que l’ATEP ?

Hervé Rouher, président de l'ATEP - L’ATEP, c’est l’Association des Techniciens de l’Edition et de la Publicité. C’est une association Loi 1901 qui a une peu plus de trente ans et qui est un lieu de convivialité, de rendez-vous et de veille technologique pour les différents acteurs et donneurs d’ordre de la profession.

Cela s’adresse plutôt aux acheteurs ?

HR - Au départ, cela s’adressait essentiellement aux acheteurs, mais aujourd’hui nous avons parmi nos adhérents des techniciens de toutes provenances, de la papeterie, de l’imprimerie, mais en même temps des agences de publicité, et de la presse, de l’édition et du livre.

Combien d’adhérents ?

HR - 92 aujourd’hui.

Sur toute la France ?

HR - Essentiellement sur la région parisienne.

Pouvez-vous nous dire quels sont les avantages de l’adhésion à l’ATEP ?

HR - Nous avons un programme de conférences qui représente une véritable veille technologique.

En adhérant à l’ATEP, pour une cotisation d’environ 120 euros par personne, vous avez le droit d’assister à huit conférences qui sont toutes accompagnées d’un dîner convivial qui clôt la conférence, et d’un certain nombre de visites d’entreprises qui se situent dans la région parisienne ou sur la province.

Par exemple, l’année dernière, au cours de l’année 2012, nous avons monté pour nos adhérents un voyage à la Drupa à Düsseldorf. Pendant deux jours de visite privée accompagnée, nos adhérents ont bénéficié d’explications qui leur étaient dédiées.

Par ailleurs, nous avons visité des sites qui ont investi dans des machines d’impression numérique, comme l’imprimerie Laballery située à Clamecy dans la Nièvre (58), qui s’est équipé d’un système Prosper de chez Kodak.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...