Sappi développe ses gammes de papiers spéciaux

Au salon Interpack, Sappi a présenté trois nouveaux dans ses gammes de papiers spéciaux.

Sappi a profité du salon Interpack qui se tenait en Allemagne à Düsseldorf, du 8 au 14 mai, pour présenter trois papiers.

Algro Vitess est un papier pour les emballages souples. Couché sur une face, ce papier convient aussi bien à l'héliogravure qu’à la flexographie. Il est adapté à une grande variété d'applications d'emballage, y compris des produits alimentaires secs, de la confiserie, du thé, du café et des produits pharmaceutiques. Sappi affirme que les résultats des projets pilotes ont confirmé la grande luminosité et les excellents résultats d'impression du papier. Il est proposé en grammage allant de 50 g/m2 à 120 g/m2.

Sappi a aussi étendu sa gamme Algro Sol DN. Existant déjà en 120 g/m2 et 135 g/m2, elle est désormais disponible en grammage de 70, 80, 85, 90 et 98 g/m2. Elle est destinée aux applications du domaine des articles de bureau, des rubans adhésifs et des produits industriels.
"La disponibilité de papiers plus légers Algro Sol DN offre un plus grand choix d’applications. Nous sommes ravis de les présenter à d'autres marchés cibles tels que les adhésifs sensibles à la pression et les applications pré-imprégnés. (...) Nous sommes impatients d'approcher de nouveaux secteurs. Nous n'avions pas ciblés ces qualités précédement" a déclaré Gunnar Sieber de Sappi Fine Paper Europe.
Le portefeuille de papiers de base de silicone s'est également élargi, avec l'ajout de Algro Sol CN, qui offre des poids légers de 50 g/m2 à 60 g/m2. Ces papiers sont adaptés aux articles bureautiques.

le_stand_de_sappi__linterpack_2014__400

Les trois nouveaux papiers étaient présentés sur le stand Sappi au salon Interpack (crédit photo Messe Düsseldorf)

Sappi a aussi présenté une gamme de papier recyclables conçus pour répondre aux problèmes de la migration de l'huile minérale des emballages recyclés vers les aliments. Un problème constaté particulièrement sur les emballages composés de fibres recyclées.
En effet, l’une des principales matières premières des emballages recyclés est le papier journal. Or, ce papier contient beaucoup d'huile minérale utilisée dans les encres. Le processus de recyclage retire seulement 90 % des composants de l'encre. Même avec un sac interne, les résidus d'huile minérale peuvent migrer du carton dans les denrées alimentaires.
Sappi a donc conçu deux sortes de papier avec une couche barrière intégrée : Leine Garde M, destiné à la fabrication de sacs intérieurs (disponible en 80 g/m2 à 120 g/m2) et Algro Garde M conçu pour les emballages primaires imprimés en héliogravure tels que pochettes, sachets, sacs et emballages (de 90 g/m2 à 140 g/m2). Cette nouvelle fonctionnalité de barrière à l'huile minérale protégerait la nourriture pour un minimum de 15 mois.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...