Encore 11 000 à 16 000 postes supprimés chez HP

Le groupe américain Hewlett-Packard va supprimer entre 11 000 et 16 000 postes, en addition aux 34 000 déjà annoncés.

HP a annoncé, jeudi, dans son bulletin des résultats trimestriels, 11 000 à 16 000 nouvelles suppressions de postes, qui viennent s'ajouter aux 34 000 déjà prévues. Cela correspond à environ 15 % de l'effectif mondial. 

La directrice générale de HP, Meg Whitman, a lancé en mai 2012, un plan de restructuration sur plusieurs années. Il doit accélérer l'innovation, réduire les coûts et obtenir de meilleurs résultats. Il avait été annoncer à l'origine la suppression de 27 000 postes dans le cadre de ce plan, puis 7 000 de plus. 

Pour Meg Whitman, "le redressement de HP reste sur la bonne voie." Mais "nous voyons juste des opportunités supplémentaires d'alléger notre structure de coût et de simplifier nos activités sans nuire à notre efficacité".

Ainsi "HP continue à réaménager ses effectifs pour être plus compétitif et pour atteindre ses objectifs" et supprime 11 000 à 16 000 postes supplémentaires. 

"Cela portera le nombre total d'employés qui quitteront la société au maximum à 50 000. Aucune société n'aime à réduire ses forces de travail, mais la réalité est que HP doit être axée sur l'amélioration continue de sa structure de coûts" a déclaré Meg Whitman en conférence.

La société n'a pas donné plus d'informations, ni sur les échéances ni sur la répartition des postes supprimés. 

Meg Whitman a aussi tenu à rassurer quant à la santé financière de son entreprise : "Je vais juste dire qu'en termes de revenus, les bonnes nouvelles sont que le chiffre d'affaires s'est stabilisé au cours des trois derniers trimestres. Il n'y a pas si longtemps, cette société était en baisse de 7%, 6%, 9% trimestre après trimestre. Nous avons eu trois trimestres de croissance essentiellement plat. Pour moi, c'est encourageant, parce que vous avez à stabiliser avant de pouvoir se développer. Vous pouvez voir l'amélioration dans presque toutes les différentes entreprises." 

Elle a aussi déclaré qu'elle ne prévoit pas de suppressions supplémentaires. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...