Heidelberg renoue avec les bénéfices

Après cinq années de pertes consécutives à la crise qui a démarré en 2008, le constructeur allemand Heidelberg revient dans le vert.

L'année fiscale de Heidelberg, close au 31 mars 2014, affiche un résultat financier positif de 4 millions d’euros, contre une perte de 117 millions l’année précédente.

Ce résultat confirme la forte amélioration de la rentabilité de l’entreprise, malgré un contexte toujours difficile.

Heidelberg compte sécuriser ce retour à la rentabilité en se développant sur des secteurs en croissance et en s’adaptant au moyen des mesures appropriées. Heidelberg espère atteindre 8 % de marge EBITDA pour l’exercice fiscal 2015/2016.

Le chiffre d’affaires 2013/2014 du groupe s’élève à 2,434 milliards d'euros (2,536 milliards d'euros après ajustement des taux de change), en recul par rapport à 2012/2013 (2,735 milliards d'euros). 

L’EBITDA au 31 mars 2014 est de 143 millions d'euros (contre 80 millions d'euros pour l’année précédente), soit une progression de la marge EBITDA de 3 à 6 %.

Fin mars 2014, l’effectif du groupe Heidelberg était de 12 539 personnes (l'année dernière, il était de 13 694).

Des résultats à l'équilibre pour la filiale française

Pour ce qui concerne Heidelberg France, la filiale termine l'année avec un chiffre d’affaires de 103,46 millions d’euros (- 8 % par rapport à l'année 2012/2013 qui profitait de l'exposition quadriennale, la Drupa). Malgré cette baisse, Heidelberg France affiche des résultats à l’équilibre pour la seconde année consécutive.

Les activités de services de la filiale française sont en forte progression avec un chiffre d’affaires de 5,4 millions d’euros (+ 21 % par rapport à l’année précédente).

Quant à l’activité des consommables, en dépit d’un environnement global plutôt morose (- 6 %), Heidelberg France a réalisé un chiffre d’affaires de 14,5 millions d’euros, soit une hausse de 1 % par rapport à l’année précédente.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...