Cascades arrête ses activités de papiers fins

Le groupe canadien, l'un des leaders de la fabrication, la transformation et la commercialisation de produits d'emballage et de papiers recyclées, vend ses usines de papiers fins à un fonds d'investissements américain.

Cascades vient d'annoncer la conclusion d'un accord pour la vente de ses activités de papiers fins, avec la firme d’investissement privée américaine, H.I.G. Capital. le montant de la transaction est de 39,5 millions de dollars (environ 28,9 millions d'euros).

Ce sont trois unités situées au Québec qui changent de main. Elles emploient environ 425 personnes :
- la Division Rolland, une usine de production de papiers fins non couchés et de papiers sécuritaires située à Saint-Jérôme, fondée en 1882, et acquise par le groupe canadien en 1992.
- le Centre de transformation Cascades (CTC), un centre de transformation et de distribution de papiers fins et cartons, aussi situé à Saint-Jérôme et construit en 1998.
   - Fibres Breakey, une unité de fabrication de pâte désencrée de type kraft blanchie, située à Sainte-Hélène-de- Breakeyville et fondée en 1985.

Elles formeront dorénavant une nouvelle entreprise : Les Entreprises Rolland inc, fliliale de H.I.G. Capital.

L'équipe de gestion actuelle demeurera en place afin d'assurer d'une transition ordonnée. Et Cascades continuera à collaborer avec le nouveau propriétaire, notamment pour l'approvisionnement de ses vieux papiers.

"Malgré la contribution positive de ces unités aux résultats de Cascades, nous avons choisi comme orientation stratégique de privilégier la croissance dans les secteurs de l'emballage, du papier tissu et de la récupération. La décision annoncée [mardi] nous permettra de réduire notre dette et de concentrer davantage nos investissements dans ces secteurs stratégiques", indique le président et directeur de Cascades, Mario Plourde.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...