Des résultats encourageants pour Sequana

Les performances opérationnelles au premier semestre 2014 sont en hausse.

Le groupe Sequana a arrêté ses comptes du premier semestre 2014.

Le chiffre d’affaires du groupe du premier semestre 2014 s’élève à 1 720 millions d’euros, en progression de 2,7 %. Cette hausse serait due à l’amélioration de la diversité des produits (mix produit) et à l’effet de périmètre lié à l’acquisition distribution de papiers de bureau de Xerox (en septembre 2013).

L’excédent brut d’exploitation de gestion atteint 68 millions d’euros (+11,0 %) représentant 4,0 % du chiffre d’affaires. Cette amélioration reflète principalement l’évolution du mix produit, la baisse des coûts fixes liée aux restructurations d’Antalis en Europe ainsi que la diminution des coûts exogènes (essentiellement la pâte à papier et l’énergie).

Pour la branche Antalis, les résultats sont en hausse grâce à la bonne tenue des activités Emballage et Communication visuelle et à l’intégration de l’activité distribution de papiers de bureau de Xerox.

Pour Arjowiggins, les résultats en hausse reflètent principalement l’évolution favorable du mix produit et la baisse des coûts exogènes.

Le résultat net du groupe est en perte de 80 M€ après 77 M€ de charges non récurrentes nettes,
essentiellement liées aux restructurations annoncées en avril.

La dette nette du groupe s’élève à 730 millions d’euros contre 601 millions d’euros au 30 juin 2013. En tenant compte des impacts de la restructuration financière du groupe, cette dette se serait établie à environ 355 millions d’euros.

Le président Pascal Lebard évoque une performance "encourageante", le groupe venant de franchir une étape importante dans la mise en oeuvre de son plan stratégique.

Par ailleurs, Sequana a lancé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription réalisée en juillet, pour un montant de 66,3 millions d’euros. La structure du capital de Sequana, est désormais la suivante : Bpifrance 19,68 %, Exor SA 17,03 %, le groupe Allianz 10,01 %, DLMD 6,54 % et Pascal Lebard 0,25 %.

Cette augmentation de capital "va permettre de renforcer les fonds propres d’Arjowiggins et, en complément de la restructuration financière de sa dette, de lui assurer une structure de bilan saine et pérenne et de financer son plan de transformation. Ce plan aura un impact positif sur les résultats du groupe à compter du second semestre 2015."

Pour les mois à venir, le groupe estime que la baisse des volumes en papiers d’impression et d’écriture devrait se poursuivre. Les activités de spécialité d’Arjowiggins en revanche et les secteurs de l’emballage et de la communication visuelle d’Antalis devraient continuer à être porteurs. 

En 2014, Sequana devrait bénéficier de la baisse des coûts fixes liée à la fermeture fin 2013 de l’usine d’Ivybridge, des restructurations d’Antalis ainsi que de la contribution de l’activité distribution de Xerox en Europe de l’Ouest.
Le chiffre d’affaires du groupe se situera certainement à un niveau comparable à celui de 2013 et le taux de marge d’excédent brut d’xxploitation de gestion devrait être en légère progression.

Concernant la restructuration des activités papiers d’impression et d’écriture d’Arjowiggins, Sequana déclare qu'un processus de recherche active de repreneur a été engagé pour les usines de Charavines et de
Wizernes et pour l’usine d’Appleton Coated aux États-Unis. Des négociations avec le personnel sont toujours en cours et les propositions de la direction d’Arjowiggins ont donné lieu à un accord de principe sur le plan de sauvegarde de l’emploi à l’usine de Charavines.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...