Fedrigoni fin prêt pour le grand saut

Le papetier italien espère entrer à la Bourse de Milan en automne.

La seconde fois sera la bonne ! Après une tentative en 2011, le groupe Fedrigoni devrait faire son entrée en Bourse prochainement. Le papetier italien a vu sa demande d’introduction sur le marché boursier acceptée par la Bourse italienne le 2 août. Il ne manque plus que le feu vert de la Consob, la Commission italienne des opérations de bourse. Fedrigoni espère ainsi être coté cet automne dans le segment MTA (Mercato Telematico Azionario).

"Nous voulons devenir une société publique, explique Claudio Alfonsi le PDG du groupe dans les colonnes de Industria e finanza, l’objectif est de mettre sur le marché plus de 50 % des capitaux de Fedrigoni." 

L’offre globale sera composée d’actions nouvellement émises résultant d’une augmentation de capital et d’actions vendues par San Colombano, société appartenant au groupe Fedrigoni. Elle sera composée d’une offre institutionnelle adressée aux investisseurs qualifiés en Italie, aux investisseurs institutionnels à l’étranger ainsi qu’une offre publique adressée au grand public en Italie.

En 2013, Fedrigoni a atteint un chiffre d’affaires de 809 millions d’euros, soit une croissance de 3 % par rapport à 2012.

Fedrigoni, l'un des cinq plus importants groupes papetiers d'Europe, est spécialisé dans les papiers graphiques mais aussi les étiquettes, l’emballage de luxe ainsi que les papiers de sécurité et les billets de banque. 

Favini, un autre papetier italien, a également déposé un dossier d'introduction en Bourse de Milan, espérant de fait dégager des ressources pour se développer sur les marchés du luxe et de la mode.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...