Incendie criminel dans une rédaction allemande

Dans la nuit de samedi à dimanche, un engin incendiaire a été jeté dans la salle des archives du journal Hamburger Morgenpost, situé Hambourg. Aucune victime n'est à déplorer.

L'immeuble du quotidien allemand Hamburger Morgenpost, dit le Mopo, a été visé par un incendie volontaire dans la nuit de samedi à dimanche à Hambourg.

Selon le site internet du journal, des pierres et au moins un engin incendiaire ont été jetés à l'intérieur du bâtiment. Les archives qui se trouvaient là, ont immédiatement pris feu. Les flammes qui commençaient à attaquer le plafond de la salle ont pu, heureusement, être rapidement maîtrisé. 

Personne ne se trouvait à l’intérieur des locaux au moment de l'attaque. Et bien que les salariés du Mopo soient choqués, ils ont réussi à sortir l'édition du lundi. 

Comme de nombreux autres journaux allemands, le quotidien de Hambourg avait reproduit des caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo après l'attentat meutrière perpétré mercredi à Paris contre l'hebdomadaire satirique. Mais le lien entre ces faits et la publication des caricatures reste à démontrer, précise le journal.

Deux suspects qui s'enfuyaient de la scène de crime ont été arrêtés. Mais "ce soupçon pourrait finalement ne pas être confirmé d'après les premiers éléments des enquêtes médico-légales", a déclaré une porte-parole de la police, lundi.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...