Bobst - Des résultats 2014 mitigés

Le constructeur de machines pour le secteur de l'emballage a publié ses résultats pour 2014.

Le fabricant mondial d'équipements pour les industries d'emballages en carton plat et ondulé annonce un chiffre d'affaires en baisse de 4 % pour 2014 par rapport à 2013.

Une forte baisse du secteur des machines bobine

Les ventes de machines feuille, qui représentent près de la moitié du chiffre d'affaires du fabricant, sont restées stables (639 millions de francs suisses soit 596 millions d'euros). La forte demande dans le secteur du carton ondulé a compensé la baisse de la demande du secteur de la boîte pliante.

Les ventes de services et de pièces détachées sont restées stables (377 millions de francs suisses soit 352 millions d'euros).

Ce sont les machines bobine qui plombent le bilan financier de Bobst : les ventes sont en recul de 15,8 % pour atteindre 283 millions de francs suisses (264 millions d'euros) en 2014. Cette chute est due à la baisse de la demande de machines spéciales et de lignes complexes.

Le marché européen se porte bien

L'Europe est le principal marché de Bobst. En 2014, elle représente 46,3 % du chiffre d'affaires. Ces ventes ont augmenté de 2 %. L’amélioration dans des pays tels que la Pologne, l’Espagne et l’Italie a été contre-balancée en partie par des ventes en baisse dans des pays comme la Russie, la Roumanie, mais aussi l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Les ventes aux Amériques ont reculé de 3,3 % par rapport à un très bon exercice 2013. Malgré une hausse aux États-Unis, le chiffre d’affaires a baissé dans d’autres pays, en particulier au Mexique et au Brésil.

Les ventes en Asie sont nettement en dessous de celles de l’année précédente. Cela vient principalement des ventes ponctuelles importantes comptabilisées en 2013 pour l’Indonésie, mais aussi du ralentissement général de la Chine. Un ralentissement du marché chinois unanimement constaté par les industriels.

Les perspectives pour 2015

Le groupe suisse a enregistré de bonnes entrées de commandes pendant les derniers mois de 2014. Et ″les dispositions positives de nos clients à investir ont également perduré en janvier de cette année″. Bobst prévoit donc un bon taux d’utilisation des capacités de production pendant au moins le premier semestre de l’exercice.

Cependant, la décision de la Banque nationale suisse de mettre fin au taux plancher de 1,20 franc suisse pour 1,00 euro a eu un impact négatif significatif. En conservant le même volume de vente, mais en tenant compte des nouveaux taux de change (1,05 franc suisse pour 1,00 euro et de 0,92 franc suisse pour 1,00 dollar), le groupe revoit ses prévisions à la baisse pour l’exercice 2015. Il devrait s’établir entre 1,15 à 1,23 milliard de francs suisses (1,07 à 1,15 milliard d'euros) contre 1,16 à 1,33 milliard (1,33 à 1,24 milliard d'euros) initialement prévu.

Le groupe prévoit tout de même un résultat net supérieur à 15 millions de francs suisses (14 millions d'euros) pour 2015.

 

(Crédit photo : Bobst)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...