Deux gros acteurs se rapprochent pour créer une société commune

Ce schéma illustre le fonctionnement de la plateforme automatisée d'Esker © Capture écran du site d'Esker

Ensemble, ils souhaitent commercialiser des solutions permettant la diffusion de courriers à la demande, l'automatisation des factures fournisseurs et la dématérialisation des factures clients, auprès des PME et PMI.

Neopost, deuxième fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier et acteur majeur dans le domaine de la communication digitale et des solutions logistiques, vient de signer un partenariat avec Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation de documents en mode "cloud".

Basé à Lyon, Esker est un des éditeurs de logiciels français les plus présents à l’international avec 65 % de son chiffre d'affaires de 46,1 millions d’euros en 2014 réalisé hors de France.

Neopost, dont le siège social est à Bagneux, est implanté dans 31 pays, et compte plus de 6 000 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires 2014 de 1,1 milliard d’euros.

Ensemble ils vont créer et exploiter une société afin de commercialiser des solutions logicielles permettant la diffusion de courriers à la demande, l’automatisation des factures fournisseurs ainsi que la dématérialisation des factures clients, auprès des clients des petites et moyennes entreprises et industries, dans le monde entier.

L’accord prévoit que les solutions fondées sur la plateforme d’Esker soient commercialisées par l’ensemble du réseau Neopost sous le nom de ses filiales de distribution. Dans un premier temps, la priorité sera donnée à la France et aux États-Unis où les deux partenaires disposent d’une présence importante.

Denis Thiery, PDG de Neopost, a précisé : "Ce nouvel accord nous permettra d’enrichir notre offre de solutions digitales à destination des clients PME/PMI. Ces solutions fiables et intelligentes de courrier dématérialisé, de traitement et d’automatisation des factures entrantes et sortantes répondent à une demande croissante de la part de nos clients".

Jean-Michel Bérard, fondateur et président du directoire d'Esker, a ajouté : "Le marché des PME/PMI est amené à fortement se développer dans les années qui viennent et nous y sommes encore peu présents".

Ce n'est pas la première fois que les deux entreprises collaborent ensemble. En 2011, elles avaient lancé la solution pilote de courrier hybride Neotouch reposant sur l’offre d’Esker et vendue par Neopost France. eotouch permet aujourd'hui à plus de 500 clients de dématérialiser l’envoi de leurs documents par courrier, fax, e-mail ou SMS.

La nouvelle société commune sera détenue à 70 % par Neopost et à 30 % par Esker.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Jérôme Berthé - 02 Avril 2015
Lexmark devient lui le numéro 1 mondial de la capture (factures, multicanal) avec le rachat de ReadSoft et Kofax : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-lexmark-rachete-kofax-pour-1-md$-60646.html
Ajouter un commentaire...