Comment le fait de prendre une photo influence notre mémoire

Une chercheuse américaine a étudié l'influence de la prise de photos sur notre mémoire et tire deux enseignements surprenants.

Prendre en photo un lieu, une personne ou un événement, c'est souvent pour en garder un souvenir. Or d’après une chercheuse américaine, notre mémoire garde un souvenir moins précis d'un objet photographié qu'un objet simplement regardé.

Linda A. Henkel du Département de psychologie de l'Université Fairfield, dans le Connecticut a étudié l'impact de la prise de photo sur la mémoire. Pour les besoins de cette étude, elle a mené différentes expériences. 

Tout d'abord, elle a demandé à des personnes de visiter un musée d'art qui devaient regarder 15 œuvres pendant 20 ou 30 secondes et prendre en photo 15 autres œuvres pour lesquels ils avaient 10 secondes à chaque fois. Le lendemain, leurs souvenirs de cette visite ont été testés.

Les résultats montrent que les participants ont un souvenir bien moins précis des objets qu'ils ont photographiés par rapport aux objets qu'ils ont seulement regardés. Ils se souviennent moins bien des détails des objets et de leur emplacement dans le musée. Le taux de bonnes réponses sur les détails des œuvres photographiées était de 55 % et pour les objets seulement regardés de 64 %.

Mais, chose surprenante, lors d'une autre expérience, il est apparu que lorsque les participants zooment pour photographier une partie de l'objet, leur mémoire de reconnaissance et de détail était alors égale que s'ils avaient juste regardé l'objet. Et ils se souviennent aussi bien des parties sur lesquelles ils ont zoomé que celles qui n'ont pas été cadrées.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Eric Lombard - 06 Mai 2015
Ca y est, je sais maintenant pourquoi j'ai des souvenirs très imprécis parfois, Moi qui pensais que ç'était l'age ;-)
Ajouter un commentaire...