Innovation - Le papier qui éradique les intoxications alimentaires


Des papiers d’emballage tueurs de bactéries pourraient révolutionner l’industrie alimentaire et apporter de nouveaux débouchés à l'industrie papetière.

Une équipe québécoise, l'équipe du Pr Tarik Jabrane, chercheur à Innofibre, le centre canadien d’innovation des produits cellulosiques, a mis au point un papier alimentaire capable de détruire les bactéries responsables des intoxications alimentaires.

Dévoilée par le Journal de Montréal, cette invention a été testée avec succès sur les bactéries infectieuses Colibacille, sur les résistantes Listeria et les dangereuses Salmonella.

Les chercheurs québécois sont partis des bactériophages présents dans la nature et ont sélectionné ceux qui mangent les pathogènes alimentaires les plus courants. Ils les ont ensuite reproduits en laboratoire et appliqués sur le papier grâce à une coucheuse.

Ainsi dès qu'un pathogène apparaît sur la nourriture placée sur ce papier bioactif, les tueurs de bactéries contenus sur ce support le détruisent automatiquement et de façon efficace.

Un papier très prometteur

Ce principe existe de manière naturelle, mais dans l’alimentation, les pathogènes extérieurs deviennent rapidement trop nombreux, et les phages sont dépassés. Les chercheurs ont donc dû concentrer suffisamment de phages pour que les bactéries ne puissent pas être dominantes, rapporte le Journal de Montréal.

Le papier mis au point est de type papier intercalaire pour aliments prêts à la consommation.

À l'échelle pilote, cette solution bioactive pourra être appliquée sur une machine de traitement de surface polyvalente qui permet le couchage à lame, à barre rotative ou à rouleau graver ainsi que le contrecollage avec des polymères extrudés, explique le centre de recherche dans sa vidéo de présentation.

Cette invention augmente grandement la sécurité alimentaire, et bien que l’équipe d’Innofibre a encore aujourd'hui quelques étapes à franchir pour commercialiser ce papier, ces papiers à haute valeur ajoutée pourraient apporter de nouveaux débouchés à l’industrie papetière.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...