L'Imprimerie Faber ferme ses portes

L'imprimerie luxembourgeoise centenaire vient de déposer le bilan.

Suite à l’échec des négociations entre la direction et les représentants du personnel, l’Imprimerie Faber, implantée à Mersch (Luxembourg) depuis plus d’un siècle, a été contrainte de déposer le bilan, a-t-on appris vendredi 30 octobre.

Mi-octobre, l’imprimerie qui emploie 75 salariés avait annoncé dans un communiqué s’engager "dans un vaste projet de restructuration financière". Un plan qui prévoyait comme mesure principale "une réduction de la masse salariale". Le directeur de l’imprimerie, Yves Jean-Baptiste, avait précisé dans les colonnes du journal luxembourgeois L’Essentiel que cette mesure comprenait une baisse de 20 % des salaires ainsi que la suppression du 13e mois à partir du 1er novembre.

Mais cette mesure n’a pas été acceptée par les syndicats ni par la majorité des salariés. Le conseil d’administration de l’Imprimerie Faber a déposé le bilan jeudi soir au tribunal de commerce du Luxembourg. La faillite a été prononcée vendredi 30 octobre.

Pour les 75 salariés de l’entreprise, le licenciement semble désormais l’issue la plus probable. Cependant, d’après le quotidien L’Essentiel, certains employés pourraient être transférés sur le site de Faber Digital, une autre société du groupe.

Avec des chiffres dans le rouge depuis plusieurs années, l’Imprimerie Faber avait accumulé entre 2014 et 2015 quelque 965 000 euros d’arriérés de loyers.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : L'imprimerie centenaire Faber en difficulté

L'imprimerie centenaire Faber en difficulté

Les conséquences inattendues de la fermeture de l'imprimerie Faber