Les conséquences inattendues de la fermeture de l'imprimerie Faber

Les ex-salariés de la société ne sont pas les seuls à pâtir de la fermeture du site, certains clients de l'imprimerie en subissent également les conséquences. Parmi eux, les acteurs du secteur médical.

En octobre dernier, l’imprimerie luxembourgeoise Faber déposait le bilan après plus d’un siècle d’activité, laissant 75 salariés sans emploi. Mais plus d’un mois après la fermeture de la société, les ex-employés ne sont pas les seuls à en subir les conséquences. Les clients de l’imprimerie sont également concernés et parmi eux, les dentistes et les médecins, révèle le magazine d'information luxembourgeois Paperjam.

Panne d’ordonnances

Avant sa fermeture, l’imprimerie Faber était chargée d’imprimer les formulaires personnalisés utilisés par les praticiens dans le cadre de leurs consultations. L’imprimerie n’étant plus en mesure de répondre aux demandes d’impression, les professionnels de la santé font face à une pénurie de formulaires personnalisés.

Pour répondre à cette situation problématique, la Caisse nationale de santé du Luxembourg (CNS) a dû prendre des dispositions d’urgence, précise le magazine économique luxembourgeois. Entre autres mesures, les praticiens sont autorisés jusqu’à la fin de l’année, à réaliser des copies pour leurs ordonnances.

Le CNS a également invité les professionnels à faire appel à l’imprimeur de leur choix pour imprimer de nouveaux formulaires personnalisés. Selon Paperjam, l’Association des médecins et médecins-dentistes (AMMD) serait actuellement à la recherche d’une nouvelle imprimerie pour résoudre la situation.

L’imprimerie Faber, qui était en difficulté financière depuis plusieurs années, a déposé le bilan le 30 octobre dernier suite à l’échec des négociations entre la direction et les représentants du personnel.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : L'imprimerie centenaire Faber en difficulté

L'Imprimerie Faber ferme ses portes

L'imprimerie centenaire Faber en difficulté