Ventes en hausse chez Heidelberg

Lors de la publication des résultats du troisième trimestre, le groupe Heidelberg a présenté de bons chiffres en hausse.

Le constructeur de presses Heidelberg est en bonne voie pour enregistrer une nouvelle fois un résultat annuel net positif après impôts et pérenniser sa rentabilité à long terme. Le groupe a terminé l'année 2015 avec un résultat net positif après impôts après neuf mois d'exercice (du 1er avril au 31 décembre 2015). 

De bonnes conditions pour une poursuite de la croissance

"L'évolution au cours de l'exercice 2015 prouve le succès de la réorganisation mise en œuvre par Heidelberg. Les principaux axes à l'avenir développeront davantage encore les activités numériques et continueront à étendre les services aux entreprises," commente le groupe allemand.

Au 9e mois de l'exercice 2014/2015, le segment Heidelberg Services représentait déjà près de la moitié du chiffre d'affaires du groupe.

"Nous avons énormément progressé vers notre objectif d'assurer une rentabilité à long terme. Notre nouveau portefeuille est plus étroitement orienté vers les segments de marchés stables, il est plus rentable, et crée les bonnes conditions pour une poursuite de la croissance", précise Gerold Linzbach, le pdg d'Heidelberg.

Les ventes en hausse de 16 %

Les résultats au 9e mois vont dans la bonne direction. Les ventes et le résultat d'exploitation sont en nette amélioration par rapport aux chiffres de l'année précédente.
Les ventes du groupe ont été en hausse de 16 % atteignant 1,802 milliards d'euros (contre 1,552 milliards d'euros au 9e mois de l'exercice 2013/2014) – dont 93 millions d'euros d'effets des taux de change positifs, grâce notamment à l'intégration du groupe hollandais PSG acquis en mars 2015.

Au niveau régional, les ventes ont bien progressé en Amérique du Nord et en Europe.
En Europe de l'Est et en Amérique latine, elles sont restées stables.
Le chiffre d'affaires des trois premiers trimestres est également encourageant dans la région Asie/Pacifique, bien qu'au troisième trimestre les commandes chinoises ont chuté à cause du contexte économique. Les commandes sont significativement plus élevées que l'année précédente à 1,904 milliards d'euros (exercice précédent : 1,780 milliards d'euros).

Une croissance des ventes en hausse en 2015/2016

Dopé par de beaux carnets de commande, Heidelberg vise une croissance des ventes de 2 à 4 % dans l'exercice en cours 2015/2016.
Le groupe prévoit aussi d'atteindre une marge d'exploitation d'au moins 8 % du chiffre d'affaires (corrigées des effets de taux de change) pour l'année fiscale 2015/2016.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...