Sappi peaufine son activité carton ondulé

L'usine de papier allemande située à Ehingen produit désormais le papier de couverture Fusion. © Sappi

Le papetier basé en Afrique du Sud souhaite se renforcer dans l'industrie du carton ondulé avec une réorganisation marketing de ses produits, une offre un peu plus large et de futurs développements techniques.

Sappi, qui dispose d'unités de production dans sept pays sur trois continents, renforce son activité carton ondulé.

Tout d'abord, le papetier sud-africain présente désormais ses papiers dédiés au marché de l'ondulé dans un nouveau groupe de produits, Containerboard. Containerboard comprend actuellement le topliner extra-blanc Fusion, les cartons GZ Algro Design, le carton compact atelier GC1 qui peut aussi être utilisé comme papier de couverture ainsi que le papier de cannelure mi-chimique Ultraflute disponible désormais en Europe. 

Un nouveau papier et des grammages supplémentaires pour Fusion

Ultraflute est un papier ondulé contenant essentiellement des fibres vierges de pâte mi-chimique, de résistance élevée. Il est conseillé pour les applications haut de gamme. Ce papier conserve sa forme même en conditions humides. Il est ainsi possible de réduire sensiblement le grammage par rapport à des systèmes ondulés existants, selon le fabricant.

Les grammages de Fusion ont aussi été élargis : en plus des 130 et 140 g/m2, ce topliner est désormais disponible en 110 et 135 g/m2. En forte demande, Fusion est désormais fabriqué sur un second site. En plus de la papeterie d'Alfeld en Allemagne, il est produit à l'usine à papier d'Ehingen située aussi en Allemagne grâce une machine à papier de 5,60 m de large.

L'impression numérique et les solutions barrières en ligne de mire

De plus, Sappi travaille actuellement à l'élargissement des procédés d'impression compatibles avec ses papiers. "Comme l'impression numérique est vouée à prendre de plus en plus d'importance dans les années à venir, Sappi collabore étroitement avec des constructeurs de systèmes d'impression numérique triés sur le volet", explique le papetier dans un communiqué.

Il développe également des solutions barrières pour carton ondulé, notamment le liner MOB Leine Guard. Ce liner avec couche barrière spéciale contre les huiles minérales (hydrocarbures saturés et insaturés, MOSH/MOAH) a déjà réussi les tests de marché pour une utilisation en tant que couverture interne.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...