Bilan du marché du livre numérique en Allemagne

D'après une récente étude du journal allemand BuchReport, près de la moitié des lecteurs ont une consommation hybride de la lecture et affirment lire autant en numérique que sur papier.

En Allemagne, les Kindle d’Amazon ont été lancées en 2011. Après cinq années de commercialisation de ces liseuses électroniques, le journal allemand BuchReport, spécialisé dans le livre et l’édition, dresse un bilan économique de la lecture numérique dans le pays.

La lecture multi-supports privilégiée

D’après les informations révélées dans le journal, 46 % des lecteurs ont une consommation hybride de la lecture, c’est-à-dire qu’ils lisent aussi bien en numérique que sur papier. Dans cette tendance, ce sont les 18-24 ans qui s’avèrent avoir une consommation de la lecture la plus mixte (54 %). Seul un très faible pourcentage de lecteurs (2 %) lit uniquement sur tablette.

Concernant les supports de lecture, un tiers des acheteurs de livres numériques allemands (33 %) possède une liseuse, 58 % ont une tablette et 78 % utilisent un smartphone. Parmi eux, ils sont 76 % à révéler avoir lu au moins un ebook au cours des quatre dernières semaines.

En France, on reste également attaché au livre imprimé

En France, le baromètre annuel des usages du livre numérique, commandé par la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (SOFIA), le Syndicat national de l’édition (SNE) et la Société des gens de lettres (SGDL), arrivait à peu près aux mêmes conclusions. Témoignant d’une stabilité du marché du livre numérique, l’étude française confirme la pratique d’un usage mixte : livres numériques et livres imprimés coexistent.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...