Fermeture de Polestar Sheffield, plus de 500 salariés sans emploi

Le groupe britannique Polestar est sous administration judiciaire depuis le mois d'avril. L'usine de Sheffield, qui comprend 43 000 mètres carrés, avait été créée en 2004 et avait commencé à produire de l'hélio en 2005.

Les rotatives de l’usine de Sheffield du groupe Polestar, plus grand imprimeur indépendant du Royaume-Uni, arrêteront définitivement de tourner ce mardi 31 mai. Le groupe Polestar, sous administration judiciaire depuis le mois d’avril en raison de ses problèmes financiers, n’a pas trouvé de repreneur pour le site.

Zelf Hussain de PricewaterhouseCoopers, l’un des co-administrateur, a déclaré dans un communiqué : "C’est avec regret que nous avons pris cette décision, mais c’était inévitable en raison de l’absence d’offre de reprise viable et du départ précipité d’un certain nombre de clients".

Ce sont donc plus de 500 salariés qui se retrouvent sans emploi : 450 de l’atelier hélio et 98 de l’atelier offset. L’usine de Sheffield, qui comprend 43 000 mètres carrés, avait été créée en 2004 et avait commencé à produire de l’hélio en 2005.

L’usine avait réalisé un investissement important en 2013 en signant un accord de 50 millions de livres sterling avec Goss International pour l’installation de 6 rotatives offset, dont les premières presses 96 pages au Royaume-Uni. À son apogée, l’usine de Sheffield produisait près de 3 millions de magazines, brochures et suppléments toutes les 24 heures.

Avant d’être sous administration judiciaire, le groupe Polestar employait environ 1 500 collaborateurs ainsi que des travailleurs intérimaires. Sur ses différents sites, le groupe imprimait environ 50 millions de magazines par semaine.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...