Un nouveau label européen sur le papier transformé

Et il concerne deux grands papetiers français.

L'Ecolabel européen a fait pour la première fois son apparition au rayon papeterie à la rentrée, et ce sur près de 30 gammes de produits (enveloppes, intercalaires, agendas, cahiers, feuillets mobiles, etc.) de 150 marques différentes.

Institué en 1992 par le Parlement européen, le logo à la fleur est le seul label écologique officiel utilisable dans tous les pays membres de l'Union Européenne. Il certifie que les produits sont aptes à assumer leur fonction première de manière efficace tout en étant respectant un cahier des charges écologique.

De nombreux produits, et même types d'établissements, arborent depuis des années ce logo. Et bien que son extension au papier transformé a été actée fin 2014 par la Commission européenne, ce n'est que depuis quelques semaines que les papetiers ont pu apposé les premières fleurs. Il a fallu tout d'abord définir les conditions d'obtention du label au niveau de l'Europe. "Les fabricants de papier ont alors pris connaissance de ces critères en 2015. Ensuite cela demande en moyenne six mois à un an pour s'y conformer" nous explique Olivier Gibert, chargé de communication à Afnor Certification, l'entreprise chargée de la certification en France.

Les premiers écolabellisés en Europe sont deux grandes marques françaises, Hamelin et La Couronne. Le troisième est le fabricant d'enveloppes belge, Elep. 

L'Ecolabel européen du papier transformé apporte la garantie que le papier est recyclable et que les émissions dans l'air et dans l'eau ont été limitées lors de la fabrication.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...