Lire des livres fermés, bientôt possible ?


Les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont élaboré une nouvelle solution pour littéralement lire à travers les livres.

Lire un livre sans avoir besoin de l’ouvrir, l’idée peut paraître farfelue, mais sera peut-être bientôt rendue possible grâce à un système imaginé par les chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology).

L’équipe de scientifiques a en effet mis au point une nouvelle méthode d’imagerie informatique capable d’identifier les lettres imprimées des neuf premières pages d’une pile de papier. Il ne s’agit pour l’instant que d’un prototype, mais les scientifiques souhaitent poursuivre leurs recherches afin d’arriver à augmenter la portée du système.

Un rayonnement absorbé différemment par l’encre et le papier

Pour arriver à une telle prouesse, les chercheurs du MIT utilisent une radiation "térahertz" qui traverse le papier. L’avantage de ces rayons est que les différents produits chimiques les absorbent à différentes fréquences, apportant une signature de fréquence distinctive pour chacun. Il est ainsi possible de distinguer l’encre du papier blanc, et par la suite de numériser les pages d’un livre sans même avoir besoin de l’ouvrir.

Une avancée dans la numérisation d’ouvrages anciens

Cette technologie intéresse notamment le Metropolitan Museum de New York, qui souhaite par exemple étudier certains livres anciens sans avoir à les manipuler, explique Barmak Heshmat, chercheur au MIT.

Il ajoute que le système pourrait également être utilisé pour analyser les matériaux organisés en couches minces, comme les revêtements sur des pièces de machines ou des produits pharmaceutiques.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...