Un imprimeur australien refuse d'imprimer un livre anti-mariage gay

L'imprimeur McPherson's Printing Group refuse d'imprimer un livre anti-mariage gay. © Google Street View

Relations tendues entre un éditeur et son imprimeur.

L’imprimeur australien McPherson’s Printing Group, une division de la société Opus Group, se retrouve au cœur d’une polémique sur le mariage pour tous. Le groupe a refusé d’imprimer un livre orienté contre le mariage entre personnes du même sexe, intitulé Stealing from a child : the injustice of marriage equality.

"Je suis sincèrement désolé, mais en raison de l’objet et du contenu de votre livre, je suis malheureusement chargé par la direction de ne pas procéder à l’impression de l’ouvrage", aurait annoncé McPherson à son éditeur, rapporte le magazine australien ProPrint

La maison d’édition Connor Court, qui édite l’ouvrage, avait commandé à l’imprimeur plusieurs milliers d’exemplaires. Mais face au refus de l’imprimeur, l’éditeur a choisi de se tourner vers un service d’impression en ligne pour la réalisation des 3000 premiers exemplaires.

L’éditeur a précisé dans ProPrint son intention de collaborer par la suite avec un autre imprimeur. Il aurait déjà reçu un certain nombre d’offres, parmi lesquelles celle de l’un des principaux concurrents de Printing Group McPherson.

L’éditeur a également ajouté qu’il considérait cette initiative de l’imprimeur comme de la censure et qu’il cesserait toute collaboration avec McPherson’s Printing Group, ce malgré une relation de plus de dix ans.

L’auteur du livre, David van Gend, un lobbyiste conservateur, a déclaré dans les colonnes du journal australien Catholic Leader qu’il trouvait choquant qu’un imprimeur commercial agisse comme un censeur pour le lobby gay.

"C’est cependant leur droit, en tant que société privée, de discriminer des gens comme moi selon des critères idéologiques", a-t-il ajouté. Le mariage gay n’est pas reconnu en Australie, mais un référendum sur le sujet a été proposé par le Premier ministre Malcolm Turnbull.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...