Une presse Marinoni-Voirin sauvée de la casse, une autre encore disponible

Presse double encrage lithographique Marinoni-Voirin format d'impression 80x120 cm.

L'ex-imprimeur, galeriste et éditeur Pierre Chave se sépare de ses presses Marinoni-Voirin. Si l'une a été donnée au lycée de Vence (06), la seconde cherche encore un acquéreur.

Une des deux presses Marinoni-Voirin de l’éditeur Pierre Chave ne prendra pas le chemin de la casse. Cette presse lithographique, qui était encore en activité il y a quelques années a été donnée au lycée de Vence. L’établissement envisage de l’utiliser dans le cadre de ses classes d’art plastique, explique Pierre Chave, qui précise que la seconde presse est toujours disponible : "elle est en attente de la ferraille, ou d’être récupérée par un imprimeur".

Presse lithographique Marinoni-Voirin axe cylindre.

Les débuts avec Dubuffet

Ex-imprimeur, Pierre Chave continue aujourd’hui son activité d’éditeur et de galeriste. Le métier de lithographe, il l’a notamment appris auprès du peintre Jean Dubuffet avant de poursuivre sa formation dans une imprimerie niçoise.

"Dubuffet avait un atelier de lithographie à Vence. J’ai travaillé avec lui dans les années 1950/60 et ensuite je suis parti apprendre mon métier à Nice dans une imprimerie qui faisait encore les cartes postales en lithographie".

Pierre Chave a ensuite ouvert son propre atelier à Vence : "j’avais plusieurs presses, deux pour les grands formats, deux Marinoni-Voirin 80-120, une bête à cornes (presse à bras lithographique) et une petite presse pour les tout petits formats qui avait appartenu à Dubuffet".

Tirage lithographique.

Presse Marinoni-Voirin.

Les machines ont tourné pendant plus de quarante ans jusqu’en 2014 où Pierre Chave a pris sa retraite d’imprimeur. Les travaux qu’il imprimait en lithographie — catalogues, affiches, livres, dessins d’art — il les confie aujourd’hui à son confrère, le niçois Imprimix.

Spécialisé dans l’édition d’ouvrages d’art à tirages limités (Max Ernst, Fred Deux, Georges Bru, Kim En Joong…), Pierre Chave vient d’éditer un nouveau livre d’environ 300 pages contenant plus de 300 reproductions sur le peintre d’Art Brut Eugène Gabritschevsky.

Plus d'articles sur les chaînes :

Alpes-Maritimes
Réagir à cet article :
Cyril Fredenucci - 21 Octobre 2016
Bonjour. Est-il possible d'avoir plus d'informations ; cette machine est-elle toujours disponible ? O se trouve-t-elle ?
Ajouter un commentaire...