Les salariés du papetier Double A à Alizay (27) au chômage partiel

Le papetier thaïlandais Double A veut réduire les stocks de papier de son usine située à Alizay (27).

Le papetier spécialisé dans les ramettes de papier A4 veut réduire ses stocks.

Chômage partiel pour les 176 salariés de l’usine Double A à Alizay, dans l’Eure (27). Le papetier thaïlandais, qui a racheté le site en 2013, souhaite limiter le stockage de papier. Les salariés sont placés en chômage partiel plusieurs semaines au cours d’une période allant de août 2016 à février 2017.

Située dans le bassin de la Seine, près de Rouen, l’usine Alizay, initialement spécialisée dans la fabrication de pâte à papier et de ramettes de papier A4, a été au centre d’un long feuilleton.

En 2012, l’usine qui appartenait alors au finlandais M-Real a frôlé la fermeture définitive. Son propriétaire de l’époque ne souhaitait ni poursuivre l’activité ni céder le site. C’est finalement le conseil général de l’Eure qui a repris le site en 2013 avant de le revendre au papetier thaïlandais Double A qui cherchait à s’implanter en Europe.

Double A, qui a repris la production de ramettes de papier, avait également annoncé lors de la reprise son intention de relancer la production de pâte à papier à partir de bois importé de Thaïlande. Un projet qui ne devrait finalement pas voir le jour en raison d’un contexte économique défavorable.

Reste un projet de construction d’une centrale biogénération sur le site. La production d’énergie permettrait au groupe thaïlandais de gagner en rentabilité en produisant de la vapeur à bas coût pour l’usine et de l’électricité qui pourrait être revendue à EDF. Le projet doit encore être validé par le ministère de l’Environnement. Sans cette validation, l’usine pourrait se retrouver à nouveau en difficulté.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...