Ne dites plus Diam ou Taylormail mais Kallisté

L'ancien site de la Diam arbore la nouvelle enseigne "Kallisté, du big data au facteur".

Diam, l'ancienne filiale de routage du groupe La Redoute, et Taylormail, l'ancienne des 3 Suisses, sont désormais réunies sur un seul site à Tourcoing et sous un même nom : Kallisté.

Le groupe d'imprimeries Prenant qui a repris en décembre 2014, la Diam, puis en décembre 2015, Taylormail, pour constituer une offre de personnalisation et de routage en France, vient de finaliser le rapprochement de ces deux anciens concurrents du routage.

Cet ensemble qui compte 200 salariés porte désormais le nom de Kallisté (qui signifie la plus belle en grecque), nom choisi parmi une dizaine de propositions par les ex-Diam et les ex-Taylormail.

"Le nouveau nom scelle ce rapprochement et permet de ne plus avoir les 'anciens de diam' et les 'anciens de Taylormail'. Cette nouvelle entité sera moins attachée au passé et plus ouverte sur le futur", explique Claude Jacquemin, directeur général du Groupe Prenant, attaché aux projets de développement et de croissance externe.

Début juillet, les 70 salariés de Taylormail ont quitté leurs locaux qui n'appartenaient pas au groupe Prenant et ont déménagé à une dizaine de kilomètres pour rejoindre leurs collègues sur le site de Diam à Tourcoing. 

Le groupe Prenant a également investi à Kallisté dans deux chaînes de finition du constructeur belge Sodemal qui n'en comptait qu'une.

Cette nouvelle entité a été célébrée pendant l'été par un immense barbecue regroupant 200 salariés.

Kallisté comprend aussi une filiale, Taylormail Belgique, située dans le Plat Pays, qui compte 77 personnes et qui est spécialisée dans le traitement des régimes postaux internationaux.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Nord
Réagir à cet article :
Christian Hechelski - 26 Octobre 2016
Un concurrent de taille pour Moore Paragon, Vprint, etc...?
Ajouter un commentaire...