Quels formats pour la presse quotidienne française ?

La presse quotidienne nationale et régionale opte pour des formats plus compacts.

Le passage du grand format à un format plus compact est une tendance de fond qui s'observe dans la plupart des quotidiens nationaux et régionaux. L'avantage, allier une facilité d'usage avec une baisse des coûts de fabrication.

À l’instar de L’Est Républicain qui vient de passer au format tabloïd, la plupart des quotidiens de presse nationale et régionale ont adopté ces dernières années un format réduit afin de faciliter la lecture, de diminuer les coûts de fabrication et de s’adapter aux nouveaux usages des lecteurs.

Quatre types de formats

Les journaux de presse quotidienne se déclinent globalement en quatre types de formats. Les dimensions peuvent toutefois varier d’un titre à l’autre.

Broadsheet /Grand format

Le grand format, aussi appelé Broadsheet (540 x 385 mm), tend à disparaître. Autrefois très utilisé dans le monde anglo-saxon et en Allemagne, il est le plus grand des formats de presse écrite.

Pendant près de 70 ans, le journal sportif L’Équipe a été imprimé dans ce format, jusqu’en septembre 2015 où il est passé au format plus compact tabloïd. L’Est Républicain vient également d’opérer la même transformation.

Aujourd’hui, le seul quotidien français à utiliser encore ce format est le Républicain Lorrain. Mais le titre prévoit également de changer de formule d’ici l’année prochaine.

Format Belge

Un peu plus grand que le format Berlinois, le format Belge (520 x 365 mm) était utilisé par plusieurs quotidiens publiés en Belgique. Aujourd’hui, quasiment disparu, il est encore utilisé en France par le journal Le Progrès.

Format Berlinois

Inventé par le quotidien allemand Berliner Zeitung, le format Berlinois (470 x 320 mm) est utilisé par de nombreux quotidiens en France. On citera notamment Le Monde, Le Figaro, L’Humanité, La Tribune, ou encore Les Échos.

Tabloïd

Le format tabloïd (410 x 290 mm) ou demi-tabloïd (290 x 210 mm) est un journal compact de plus en plus en vogue dans la presse quotidienne en France et à l’étranger. Né en Grande-Bretagne, il offre l’avantage d’être facilement manipulable pour les lecteurs. Autre qualité non négligeable, il permet aux titres de presse de réduire les coûts de fabrication.

En France, ce format s’est d’abord imposé dans la presse gratuite, type Metro ou 20 Minutes. Avant d’être adopté par de nombreux quotidiens tels que Libération, L’Équipe, Le Parisien, Télégramme et dernièrement L’Est Républicain.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Stéphane Muracciole - 21 Novembre 2016
Difficile de comparer l'usage du format tablod et celui du demi-tablod, comme vous le faites en fin de texte : Libration tait au format tablod avant que Mtro et 20 minutes, puis Direct Matin et Direct Soir soient crs en demi-tablod.
Ajouter un commentaire...