Le plagiat publicitaire dénoncé dans une campagne print

Cette campagne print dénonce le travail des créatifs un peu trop paresseux. © Miami Ad School

La campagne réalisée par une agence espagnole compare des visuels étrangement ressemblants. L'objectif est de dénoncer le manque d'originalité qui a parfois cours dans le secteur de la pub.

Publicités jumelles

Le plagiat est partout, y compris dans le secteur de la pub. On y retrouve des idées et des concepts qui se répètent ou même des copies flagrantes. C’est ce qu’a voulu dénoncer cette campagne print réalisée par l’agence espagnole 39 Madrid pour la Miami Ad School.

La campagne compare des visuels étrangement ressemblants accompagnés de la légende : "la publicité a besoin de nouvelles idées". L’objectif est d’attirer l’attention sur les agences de création qui s’affranchissent de créativité en reprenant le boulot des autres.

Comme on peut le constater sur les différents visuels utilisés pour la campagne, peu de place est laissé au doute quant quant à l’éventualité d’un plagiat. Il s’agit ici du cas de figure de la copie flagrante !

Dénoncer le plagiat par le plagiat, une mise en abyme

Une campagne print bien pensée et bien réalisée si ce n’est que, ironie de l’histoire, elle s’inspire très largement du travail réalisé par le blogueur Joe La Pompe, justement chasseur de plagiaires.

Depuis plus de 15 ans, ce passionné de créations publicitaires recueille des cas de plagiat afin de dénoncer les imitateurs. Il se définit lui-même comme "le pire cauchemar des créatifs paresseux".

Comme l'écrit le blogueur, philosophe : "Pomper Joe La Pompe… il fallait oser !"

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...