Le suramortissement c'est jusqu'en avril, et peut-être plus

Un ultime délai pour le suramortissement ? Cette mesure fiscale donne la possibilité aux entreprises de pratiquer un suramortissement de 40 % sur de nombreux matériels acquis neufs.

Le suramortissement a déjà été prolongé jusqu’au 14 avril 2017. Mais les industriels militent désormais pour que la mesure soit prolongée jusqu’en décembre 2017, après la présidentielle.

Des industriels ont été reçus en ce sens fin novembre par le secrétaire d’État à l’industrie Christophe Sirugue et devraient également rencontrer prochainement le ministre de l’Économie et des Finances Michel Sapin.

La mesure de suramortissement fiscal des investissements a été mise en place par le gouvernement en avril 2015 dans le cadre de la loi Macron. Elle donne la possibilité aux entreprises de faire un suramortissement de 40 % sur de nombreux matériels acquis neufs, et donc d’amortir les biens à hauteur de 140 % de leur valeur.

Pour les entreprises qui souhaitent investir dans de nouveaux outils de production, cette mesure est une aubaine, elle permet un gain direct égal à une réduction fiscale d’environ 13 % de l’impôt sur les sociétés.

Depuis son lancement, cette mesure a été utilisée par de nombreux imprimeurs. L’entreprise Etigraph a par exemple rentré entre 2015 et 2016 deux nouvelles lignes de production d’une valeur totale de 1,5 million d’euros. Le PDG d’Etigraph déclarait à ce sujet : "Si je n’avais pas eu l’aide du suramortissement, je n’aurais rentré qu’une seule ligne".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...