Brochage Renaître boucle un plan d'investissement de près de 2 millions

Francis Léonard, fondateur de Brochage Renaître, Bernadette Durrer, présidente de Durrer et Bernard Devos, à la Drupa 2016. 

Le brocheur belge se spécialise, notamment grâce à une encocheuse Durrer Rega 3, pour proposer de nouveaux services aux imprimeurs.

Brochage Renaître, entreprise belge adaptée de 170 salariés spécialisée dans la finition et le conditionnement située à Bruxelles, a investi 1,9 million d'euros dans son parc machine en 2016, afin de faire face à la concurrence des imprimeurs intégrés.

"Nous avons remarqué ces 10 dernières années que nos clients s'équipent de plus en plus avec les mêmes outils que nous, nos imprimeurs clients deviennent peu nos concurrents... Nous devons donc nous spécialiser pour proposer dans des services qu'ils ne savent pas ou ne veulent pas faire", explique Bernard Devos, responsable commercial de Brochage Renaître (à droite sur la photo).

Au salon Drupa qui se tenait en juin 2016 en Allemagne, Brochage Renaître a signé pour une encocheuse du constructeur suisse Durrer Rega 3. Entrée en production en novembre, elle a déjà permis de gagner des commandes.

"Nous sommes les seuls en Belgique à avoir cette machine qui est la machine la plus flexible sur le marché et nous sommes le seul brocheur belge à proposer ces services", souligne Bernard Devos.

Conçue pour la découpe sur produit fini, la Durrer Rega 3 gère les produits cartonnés et permet de nombreux types d'encoches (découpe répertoire 90 ou 135° avec coin interne arrondi, coup de pouce, coin arrondi, angle pointillé droit 45°).

Exemples de possibilités d'encoches de la Durrer Rega 3.

En 2016, le brocheur industriel belge a également installé deux plieuses à poches Stahlfolder d'Heidelberg pour avoir plus de flexibilité sur les cahiers, un perforateur automatique Corta pour faire de gros volumes et une ligne de dos carré collé KM 600 de Kolbus qui a remplacé une machine sans colle PUR âgée de 10 ans.

Plus d'articles sur les chaînes :

Belgique
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...